Team AKKA-ASP Jérôme POLICAND

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Badey avec AKKA-ASP

Message  BRUNO935K3 le Ven 22 Mai - 18:56

>> Suite à l'absence de Tristan Vautier, retenu par le "Dale Coyne Racing" pour les 500 miles d'Indianapolis ce dimanche en remplacement du Colombien Carlos Huertas, le Team AKKA-ASP a fait appel à Ludovic Badey pour se substituer à l'Isérois en Blancpain Endurance Series à Silverstone en Angleterre.

Badey, aligné en ELMS avec le TDS Racing sur la Oreca 05, fera équipe avec Maurice Ricci sur la Ferrari 458 Italia n°10 engagée en Pro-Am Cup.
Il retrouvera une équipe qu'il a fréquentée en 2014 en FFSA-GT.


Source : autohebdo.fr

A Magny-Cours en 2011, Ludovic Badey arborait ce T-Shirt personnalisé Wink :


_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Policand (AKKA-ASP) : ” Il faut arrêter de penser que le sport automobile n’intéresse pas “

Message  BRUNO935K3 le Sam 23 Mai - 12:14

>> En passant de Sofrev-ASP à AKKA-ASP, Jérôme Policand compte bien poursuivre sur la même dynamique. La nouvelle entité vise les titres Blancpain Endurance Series et "Championnat de France GT" où trois Ferrari 458 Italia GT3 sont alignées.

Le patron du Team AKKA-ASP est pleinement concentré sur la saison actuelle mais nous l’avons tout de même soumis à des questions sur l’avenir.



Les trois Ferrari seront au départ des 24 Heures de Spa ?

“Actuellement, une seule est finalisée avec la présence de Pascal Gibon, Christophe Bourret, Jean-Philippe Belloc et Philippe Polette. On réfléchit fortement à aligner une seconde auto. La décision finale se prendra sous peu. Une telle course demande beaucoup de préparation. Il faut refaire une auto complètement.”

La Ferrari 458 GTE pourrait revenir en compétition ?

“La seule course que l’on pourrait programmer est le Paul Ricard en European Le Mans Series. Cette manche a un sens pour nous compte tenu de notre calendrier déjà bien chargé. Faire rouler une GT3 à la place de la GTE fait aussi partie des discussions. Si on fait rouler la GTE, ce sera pour préparer un objectif 2016.”



La piste LM P2 reste à l’étude ?

“Le coût d’exploitation d’une LM P2 est proche d’une GTE. Tout reste ouvert sur le sujet LM P2. Pour être sûr d’être au top sur le plan sportif, il faut un seul gentleman dans l’auto ou bien avoir plusieurs autos partagées par des gentlemen afin d’avoir un repère. Ce qui est sûr, c’est que nous garderons un programme GT en complément si nous franchissons le pas du LM P2.”

2016 passera par une nouvelle collaboration avec Ferrari ?

“Tous les gentlemen qui ont roulé dans une 458 Italia GT3 s’en sont sortis. La Ferrari est rapide et passe partout. Cela fait 9 ans que nous sommes avec Ferrari. Nos débuts remontent à 2007 avec une Ferrari 360. De nos jours, il n’y a pas de mauvaises autos.
La BOP fait que tout le monde a une carte à jouer. De plus, elle est plus facile à établir qu’au début de la catégorie car toutes les GT3 sont sensiblement identiques au niveau du poids, de la puissance et des pneumatiques. Tout se joue sur des détails. Le cycle débuté en 2011 arrive à sa fin. Il faudra donc prendre les bonnes décisions pour l’avenir.

En 5 ans, le prix des autos est monté de 25 à 30%. La question à se poser est : est-il est plus facile de trouver de l’argent en 2015 qu’il y a 5 ans ? Le sport auto évolue et on ne peut pas aller à l’encontre de cette évolution. Les 62 GT3 présentes ce week-end à Silverstone montrent que des gens ont trouvé les solutions. Si le prix des GT3 a augmenté de 30%, mon effectif en a fait de même. Tout tend vers le professionnalisme. Il y a encore 5 ans, peu d’équipes mettaient en place de la stratégie de course.”



Que de chemin parcouru depuis 2006…

“J’ai cru au concept dès la première année où nous avons fait rouler 4 Porsche Cup dont 3 en FIA-GT3. Morgan (Moullin-Traffort) a d’ailleurs décroché une pole ici-même à Silverstone. En 2006, une auto coûtait 120 000 euros. Cela n’est pas propre au sport auto mais j’estime qu’on ne regarde pas suffisamment les autres sports. Il faut adapter les règlements à une certaine moyenne. Le sport auto est un bon vecteur de communication par rapport à certains sports tels que le football ou le rugby. Cependant, on ne peut justifier les sommes engagées que jusqu’à une certaine limite.”

AKKA souhaite gravir les échelons ?

“L’aventure avec Sofrev a été crédible et la mayonnaise prend bien avec AKKA. Il faut arrêter de penser que le sport automobile n’intéresse pas. Il n’y a pas que la compétition qui est intéressante. Il y a tout ce qui est à côté : atmosphère, proximité avec les pilotes, entertainment. Le championnat Blancpain Endurance Series plaît et la série est incontournable. Pour 2016, l’idée est de faire rouler un équipage en Pro-Cup. On a tenté le “semi-pro” mais nous n’avons pas pu aller jusqu’au bout. L’équipe maîtrise bien le Pro-Am et maintenant le Am. La volonté est réellement d’aller en Pro pour des gagner des courses au général. Une équipe a besoin de s’imposer au général. C’est aussi pour cela que l’on roule en Championnat de France GT.”

Après deux meetings en France, la satisfaction est de mise ?

“Il fallait faire quelque chose et à ce jour, les pilotes n’ont pas émis de critique. Le meeting de Lédenon rentrait dans de l’endurance alors que Le Mans était du vrai sprint avec trois courses d’une heure. J’ai toujours aimé la notion de sprint en France. Il faut qu’un novice comprenne comment le championnat fonctionne. Au football, on comprend les règles. Il faut juste expliquer le principe du hors-jeu. En sport automobile, c’est nettement moins fluide. Il faut aussi se mettre à la place du partenaire pour la compréhension.”


Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

24H Spa : Une solide prestation pour le Team AKKA-ASP

Message  BRUNO935K3 le Mar 28 Juil - 13:38

>> Le Team AKKA-ASP a rejoint les Ardennes belges pour prendre part au désormais traditionnel rendez-vous des 24 Heures de Spa, une épreuve où l’équipe de Jérôme Policand s’est illustrée à de nombreuses reprises.
Cette année, le clan AKKA-ASP n’engage qu’une seule voiture en catégorie AM Cup, la Ferrari 458 Italia #10, confiée à l’équipage composé de l’habituel trio Christophe Bourret, Pascal Gibon et Jean-Philippe Belloc, rejoints pour l’occasion par Philippe Polette. Après avoir signé la pole (retirée plus tard sur tapis vert) et mené sa course sur un train d’enfer, le quatuor échoue au pied du podium à 30 minutes du damier… Le suspense est resté entier jusqu’au bout. Mais la grande satisfaction de l’équipe demeure son niveau de performance face à de solides adversaires. Une équipe, une voiture, quatre pilotes et comme toujours un indéfectible esprit combatif.



Les essais libres de cette nouvelle édition des 24 Heures de Spa sont un peu compliqués malgré une météo clémente. En effet, avec deux sorties de piste dont une assez sérieuse pour occasionner des dégâts conséquents sur l’auto, Jérôme Policand revient sur ce début de meeting mouvementé.

« Ce fut la course contre la montre pour réparer la voiture. L’équipe a fait du bon travail et nous a permis de reprendre la piste pour les qualifications. Jean-Philippe Belloc a imprimé un train d’enfer en décrochant la pole position de la catégorie et en se classant en milieu de tableau du général. Cette grosse satisfaction a été suivie vers 1h00 du matin d’une douche froide avec l’annulation du temps en question pour une histoire de drapeau jaune… Nous écopons au passage d’une rétrogradation de 10 places sur la grille. Ce début de meeting a alterné le chaud et le froid. Perdre la pole ne change rien dans l’absolu mais cela aurait permis de récompenser le travail des mécanos et des pilotes. Cela prouve au moins le niveau de performance de la voiture. »

Si les essais libres et les qualifications ont été épargnés par les intempéries, le samedi s’annonce très perturbé au niveau météorologique. Les prévisions sont exactes, il fait un temps de chien et une pluie drue et intense s’installe sur le circuit. Nous sommes à Spa… Jean-Philippe Belloc prend le départ dans ces conditions dantesques et assure le premier relais.


La suite de cet intéressant article est à découvrir ici :

http://www.endurance-info.com/fr/24h-spa-une-solide-prestation-pour-le-team-akka-asp/


Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Policand (Team AKKA-ASP) : “Il me faut toujours des challenges”

Message  BRUNO935K3 le Lun 21 Sep - 18:07

>> Malgré la fin de saison Blancpain Endurance Series qui s’est terminée par un succès au Nürburgring en Am-Cup et un titre Equipes, le Team AKKA-ASP ne va pas (encore) ranger ses Ferrari 458 Italia GT3 au garage.
En fin de semaine, l’écurie dirigée par Jérôme Policand sera à Navarra dans le cadre du Championnat de France GT. A deux meetings de la fin, le Team AKKA-ASP reste en lice pour la couronne finale sur la scène nationale.



Habitué aux catégories GT depuis des années, le Team AKKA-ASP pourrait découvrir un nouvel univers en 2016, comme nous l’a confirmé Jérôme Policand au Nürburgring :

- « Fin juin, il fallait trouver une solution pour le GT. Depuis la fin août, le LM P3 est entré en jeu. Je vois mal le Championnat de France GT qu’avec des GT3. Pour le public, les GT risquent dorénavant de passer au second plan. Nous sommes donc obligés de prendre en considération le LM P3. Pour nous, ce n’était pas prévu il y a encore deux semaines. Le fait que la France ouvre à  cette catégorie redistribue les cartes. Nous allons tester une auto au Paul Ricard à la fin du mois. »

> Si le Team AKKA-ASP devait choisir l’option LM P3, cela ne mettrait pas un terme à son engagement en GT :
-  « Dans un premier temps, il faut boucler le programme GT et voir si un second programme est compatible ou pas au niveau des championnats, de la structure et des clients. Si nous allons en LM P3, ce sera un programme annexe. Ce qui est assuré, c’est que l’on restera en GT la saison prochaine. Je ne me vois pas ne pas poursuivre en Blancpain Endurance Series car c’est le championnat GT phare.

« D’une, on sera en GT en 2016. De deux, je ne me vois pas faire rouler des autos en France sans pouvoir jouer la gagne au général. La catégorie LM P3 peut être un nouveau challenge, mais les pilotes vont devoir réapprendre les fondamentaux. En prototype, il faut aller vite en courbe, ce qui n’est pas vraiment le cas d’une GT. Les pilotes trouvent que la LM P3 est une belle auto. J’attends plus de précision pour le Championnat de France GT. »



Il semble acquis que les Ferrari 458 Italia GT3 seront remisées au garage en fin de saison, les autos arrivant en fin de cycle. Jérôme Policand a été le premier à faire confiance à la 458 Italia GT3 dès la sortie de l’auto :
« Nous allons mettre les Ferrari en vente, mais pourquoi pas en garder une ou deux pour les faire rouler en GT Sports Club (ndlr : le team AKKA-ASP possède quatre Ferrari).
Pour un championnat majeur comme la Blancpain Endurance Series, il faut un nouveau modèle. Sportivement, il n’y a plus de mauvaises GT3. Il y a l’embarras du choix et elles sont toutes un intérêt. Le seul défaut de la nouvelle Ferrari est son prix. »

> Au Paul Ricard puis au Nürburgring, le Team AKKA-ASP a monté un équipage Pro, l’idée étant d’en faire de même en 2016 sur la saison complète :

- « On vise un équipage en Pro, mais pour cela il faut le soutien d’un constructeur.  Je discute actuellement avec quatre d’entre eux et le soutien d’un constructeur peut conditionner le choix de la marque. Nous avons gagné le championnat et les 24 Heures de Spa en Pro-Am et Am. Il y a donc deux solutions : tenter de refaire la même chose ou monter d’un cran. Il me faut toujours des challenges. J’ai bien conscience qu’il faut équilibrer les budgets mais à la base, je fais du sport auto car j’aime la course. Le team n’est pas là que pour faire rouler des autos. On arrive à un moment où il est intéressant d’avoir un nouveau challenge.
« Le GT3 est en quelque sorte victime de son succès car tout s’est professionnalisé. C’est le moment pour nous de tout faire pour passer en Pro. La décision du modèle 2016 devrait intervenir dans les 15 prochains jours. Pour disposer d’une auto en mars, il faut passer commande en octobre. »

Un retour en GTE n’est pas à l’ordre du jour même si la Ferrari 458 que se partageaient Anthony Pons, Soheil Ayari et Fabien Barthez en 2015 pourrait bien être alignée en GT Sports Club.



Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Morgan Moullin-Traffort (AKKA-ASP) : “Il peut se passer beaucoup de choses”

Message  BRUNO935K3 le Mer 21 Oct - 5:57

>> Cinq questions pour quatre (possibles) champions ! Avant la Finale sur le Circuit Paul Ricard, les 24 et 25 octobre, quatre équipages peuvent encore prétendre au titre de Champion de France FFSA GT 2015. Tout au long des dix jours qui viennent, un pilote de chacun de ces équipages nous confiera ses impressions avant ce rendez-vous décisif.

> Après Mike Parisy, seconde interview aujourd’hui avec Morgan Moullin-Traffort. Associé à ses coéquipiers Jean-Luc Beaubelique et Rino Mastronardi, qui remplace Philippe Giauque malheureusement blessé, le pilote de la Ferrari/AKKA-ASP n°20 est actuellement 3e du classement, avec 132 points, à 31 points des leaders, les pilotes de la Porsche n°1 d’IMSA Performance Matmut.




Comment abordez-vous cette finale, tes coéquipiers et toi ?

Très bien, car c’est un petit miracle d’être encore en course avant cette dernière manche de la saison. Vu le nombre d’abandons que l’on a subi (trois, ndlr), cela veut dire que l’on a été performants quand nous étions en piste. C’est vraiment dommage qu’il y ait eu ces petites bêtises pour nous ralentir. Sans elles, nous nous serions retrouvés terriblement mieux placés (sic). Mais c’est comme ça. Quand j’ai été champion en 2013 avec Fabien (Barthez), nous avions couru quatorze courses et scoré quatorze fois. C’est ce que l’équipage d’IMSA Performance Matmut a su réaliser cette année. De notre côté, nous avons connu trois courses blanches. On pensait même que tout était fini après la course du samedi à Navarra (ponctuée d’un abandon sur problème mécanique, ndlr). Mais voilà, dans le sport auto, rien n’est jamais fini. Qui aurait cru que Sport Garage ne marquerait aucun point lors de cette manche espagnole ? Nous, le lendemain, on a gagné et on s’est relancé. Cela nous laisse une chance d’espérer, minime, certes, car on compte 31 points de retard et que l’on aura 20 secondes d’handicap-temps lors de la course 1 au Paul Ricard, mais nous y croyons à fond !

Quelles seront les clés de cette finale ? Qu’est-ce qui peut faire la différence ?

Nous n’allons pas regarder ce que font les autres. Nous n’avons aucune pression. Nous sommes là par passion. C’est un bonheur de conduire ces voitures, d’être avec des équipiers et un team tels que ceux-là. Nous n’allons donc pas nous prendre la tête avec le titre. L’objectif sera d’abord de faire un week-end plein, pas forcément de gagner les deux courses, mais de marquer des points dans les deux, ce que nous n’avons pas su réussir jusqu’à présent. Ensuite, on verra. Une chose est sûre : nous n’avons rien à perdre. Tant que sur le papier, c’est jouable, nous y croirons.



Quels sont vos atouts dans cette course au titre ?

Il s’agit d’un tout, l’équipage, le team, l’expérience de Jérôme (Policand, le team manager d’AKKA-ASP). On est un peu comme une famille. Jean-Luc Beaubelique connait, par ailleurs, très bien la Ferrari, il est certainement l’un des Gentlemen à avoir le plus roulé dans le 458 Italia ces dernières années. De mon côté, j’ai l’expérience des fins de saison à pression. Cela fait trois années de suite que je me retrouve à jouer le titre lors de la dernière épreuve. Et puis, nous sommes très motivés. Je le répète, c’est génial de pouvoir en être là. Enfin et surtout, Philippe Giauque nous pousse énormément. Il est fou ce Suisse (rire) ! A Navarra, alors qu’il venait d’avoir son accident, qu’il n’était pas bien du tout, il envoyait des mails toutes les cinq minutes à Jérôme ! Moi, il m’appelle tous les jours, savoir si on a étudié la vidéo, si on est en forme, etc. ! Il est surmotivé et nous, cela nous transcende !

La finale de l’an dernier, dans laquelle tu étais impliqué, a montré que tout était possible. Quels enseignements en tires-tu ?

Que même avec beaucoup de retard, il faut toujours y croire. Tant que mathématiquement ce n’est pas joué, tant que le rideau n’est pas tiré, nous devons y croire. Bien sûr, cela va être compliqué, mais nous y allons pour gagner. Après, le fait que nous ayons signé une pole et réalisé un podium l’an passé avec Philippe (Giauque) ne rentre pas trop en ligne de compte. Le circuit, dans sa configuration, n’offre pas énormément de possibilités de doubler ou de créer beaucoup d’écarts. On verra. Encore une fois, il peut se passer beaucoup de choses, à l’image de cette finale 2014.

Quel serait le scénario idéal pour vous ?

L’idéal, ce n’est pas compliqué, serait de partir devant sur la grille lors de la course 1, au moins devant la Porsche d’IMSA Performance Matmut, puis de réussir à creuser l’écart rapidement afin de diminuer l’influence de nos 20 secondes d’handicap-temps. Si l’on atteint un bon résultat dans cette course 1, on lâche tout le dimanche ! Dans tous les cas, nous devons reprendre un maximum de points dans cette première course. Ensuite, nous verrons bien le dimanche à 15h00 où nous en serons. Personnellement, je suis gonflé à bloc. Je ne lâcherai rien. De toute façon, titre ou pas titre, ce n’est pas dans mes gènes de me présenter en dilettante. Nous allons y aller à fond !


Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

AKKA ASP passe chez Mercedes

Message  Johan le Mer 23 Déc - 13:52



Le Team AKKA ASP quitte les montures de Ferrari pour évoluer en Blancpain GT Series avec la Mercedes AMG GT3.
Après une dizaine d'années de collaboration avec Ferrari, le Team AKKA ASP défendra ses couleurs en engageant trois Mercedes AMG GT3 qui seront principalement visibles en Blancpain GT Series. L'écurie de Jérôme Policand conservera une voiture italienne qui sera inscrite sur certaines épreuves.

Le programme de l'équipe pourrait être complété par la GT3 Le Mans Cup en ELMS, malgré deux clashs de dates avec le Blancpain, des manches du GT Tour et du VdeV.

« Nous allons devoir nous adapter à ce nouveau châssis et ce nouveau moteur, mais c'est très stimulant pour toute l'équipe »,
a commenté Jérôme Policand.

Source : AutoHebdo.fr

Intéressant, reste à savoir ce qu'ils vont utiliser comme auto à Lédenon. Wink

_________________
avatar
Johan

Messages : 20240
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Team AKKA-ASP Jérôme POLICAND

Message  BRUNO935K3 le Mer 23 Déc - 17:43

En complément de ton article, Deep :

Travailler avec un nouveau constructeur représente un sérieux défi à relever, il faut changer beaucoup de choses ?

« Effectivement, ce n’est pas une décision facile à prendre et de nombreux paramètres rentrent en ligne de compte. Nous avons fait ce choix en parfaite harmonie avec AKKA, ce qui donne un sens à cette nouvelle collaboration. En terme de travail sur les voitures, il est clair que nous allons devoir nous adapter à ce nouveau châssis et à cette nouvelle motorisation. Mais tout cela est aussi très stimulant pour l’équipe et permet de s’ouvrir sur de nouveaux horizons. Nous aurons trois Mercedes mais nous conserverons aussi une Ferrari pour certaines épreuves. Il ne faut pas oublier que cette voiture a permis à l’équipe de se construire un solide palmarès… Pas moins de 7 titres nationaux et internationaux, 14 victoires en France et une dizaine en Europe

Les programmes 2016 sont-ils déjà calés ?

« Les Blancpain Sprint et Endurance Series seront les locomotives de notre programme 2016, sans oublier le GT Sport Club (apparu en 2015 et organisé par SRO) réservé aux Gentlemen. La saison s’articulera autour de ces épreuves mais pas seulement. Nous étudions également la possibilité de nous engager sur le nouveau championnat organisé en ouverture des épreuves ELMS, la GT3 Le Mans Cup, seul bémol, deux dates similaires avec la série Blancpain. Bien que ces programmes soient internationaux, il n’est pas exclu que nous participions de manière ponctuelle à des manches du GT Tour ou du VdeV. »

Côté équipages, y aura t-il beaucoup de changement ?

A ce jour, les équipages ne sont pas encore au complet, c’est pourquoi je préfère me réserver pour une annonce ultérieure. Ce qui est certain, c’est l’objectif que nous nous sommes fixés d’aligner un équipage Pro aux 24 Heures de Spa et sur la Blancpain Sprint Series.”

Le Team AKKA-ASP entre t-il dans une nouvelle ère ?

Une nouvelle ère ? Il est encore un peu tôt pour le dire mais dans une phase de changement, c’est certain. Le plus important demeure la motivation qui nous anime et tout simplement, notre goût pour la compétition. La saison prochaine sera un nouveau challenge, nous le savons déjà, mais nous avons tous hâte d’y être !

Rendez-vous dans les prochaines semaines pour découvrir les équipages et les couleurs 2016 du Team AKKA-ASP


Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Trois équipages de choc chez Team AKKA-ASP en Blancpain Sprint Cup

Message  BRUNO935K3 le Ven 26 Fév - 16:49

>> Plusieurs fois titré en Blancpain GT Series Endurance Cup, le Team AKKA-ASP découvrira en 2016 la Blancpain GT Series Sprint Cup.

Engagé sur la saison complète des Blancpain GT Series, soit 10 manches disputées sur les plus beaux circuits d’Europe, l’équipe de Jérôme Policand alignera trois équipages solides en série Sprint. En catégorie Pro et Pro-Am, les six pilotes sont d’ores et déjà prêts à relever le défi au volant de leur toute nouvelle Mercedes-AMG GT3. Un plateau des plus relevés, un calendrier équilibré, des tracés variés et de belles bagarres en perspective, la saison 2016 démarre…maintenant !



Cette saison le Team AKKA-ASP prend un nouveau virage. En effet, après l’annonce de l’arrivée dans l’équipe des flèches d’argent Mercedes, le team participera pour la première fois à la série Sprint des Blancpain GT Series. Fidèle, depuis son lancement, à la Blancpain Endurance Series et plusieurs fois titré en catégories AM et Pro-AM, le team s’engage cette saison sur la totalité de la Blancpain GT Series, soit 10 manches réparties entre le Sprint et l’Endurance. Si les équipages « Endurance » feront l’objet d’une annonce ultérieure, Jérôme Policand dévoile aujourd’hui ses trois équipages « Sprint ».



« Nous engageons trois voitures en Sprint avec trois équipages de haute volée, deux en catégorie PRO-AM et un en PRO. Les pilotes PRO-AM sont des fidèles qui évoluent depuis plusieurs saisons dans le team et y ont même gagné quelques titres. Morgan Moullin-Traffort fera équipe avec Jean-Luc Beaubelique tandis que Jean-Philippe Belloc retrouvera Christophe Bourret. Ces deux paires se connaissent particulièrement bien et partagent les mêmes objectifs. Face à la forte concurrence présente sur le plateau, le spectacle devrait être au rendez-vous, tout comme de grosses bagarres. »



« La nouveauté, ce sera l’équipage PRO qui associera deux pilotes de très haut niveau. Tristan Vautier, familier de l’équipe pour y avoir assuré quelques piges en série Blancpain, sera rejoint par Felix Rosenqvist, champion d’Europe FIA de Formule 3 en titre. Ces deux pilotes de pointe, brillants en monoplace, auront un gros challenge à relever face aux spécialistes du GT. Tristan Vautier, champion Indylight et pilote Indycar, qui ne boude jamais son plaisir de rouler en GT, se réjouit déjà de s’attaquer à ce nouveau défi. Felix Rosenqvist, son équipier, titré en F3, dispose à 24 ans d’un palmarès impressionnant en monoplace. Il est le seul pilote à s’être imposé dans les trois plus grandes épreuves de F3, le Grand-Prix de Macau (à deux reprises), les Masters de Formule 3 à Zandvoort (à deux reprises) et le Grand Prix de Pau. Ces deux jeunes loups laissent entrevoir un très gros potentiel. »



« Nous avons conscience que le niveau est très élevé sur la série et que nous avons tout à prouver en sprint mais comme toujours, nous faisons preuve d’une grande motivation pour nous battre et si possible…aux avant-postes. Le lancement du championnat va arriver très vite, il va falloir optimiser nos séances de tests. »

La première épreuve de la Sprint Cup, les 9 et 10 avril, se déroulera en Italie, sur les bords de la mer Adriatique, dans la station balnéaire de Misano. Mais avant ce premier affrontement grandeur nature, les engagés de la Blancpain Sprint Series se retrouveront les 9 et 10 mars pour les essais officiels de la série sur le circuit Paul Ricard.


Source : endurance-info.com

Morgan Moullin-Traffort, Jean-Luc Beaubelique, Jean-Philippe Belloc et Christophe Bourret sont habitués à rouler ensemble,
J'aime bien Tristan Vautier, quant à Rosenqvist, c'est de la (sacrée) graine de champion...
bounce bounce

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Philippe Belloc de retour sur un championnat international GT3 avec AKKA-ASP

Message  BRUNO935K3 le Mer 9 Mar - 20:40

>> Jean-Philippe Belloc possède certainement l’un des plus gros palmarès en GT de l’ère FIA GT avec de nombreuses victoires, un titre en 2001 et un succès aux 24 Heures de Spa 2001. Après avoir roulé en courses de camions et LM P2, le Montalbanais est revenu aux affaires en compagnie de ses compères et amis Christophe Bourret et Pascal Gibon dans divers championnats GT3. 2016 passera par un retour dans un championnat GT3 international de premier plan au sein du Team AKKA-ASP en Blancpain Sprint Cup.



Dès le mois prochain, Jean-Philippe Belloc retrouvera Christophe Bourret sur une Mercedes-AMG GT3 alignée dans la classe Pro-Am pour relever un nouveau défi.

‘‘Nous étions relativement satisfaits de notre première saison en GT Tour et de notre belle progression au fil des courses qui nous avait permis d’atteindre un bon niveau de performance en fin d’exercice” a indiqué Jean-Philippe Belloc.
Nous étions également très contents de l’organisation mise en place par ORECA. En revanche, les évolutions du GT Tour annoncées pour 2016, avec notamment l’intégration des prototypes LMP3 dans le peloton, ne correspondaient plus à nos attentes lorsqu’il nous a fallu prendre notre décision. Nous avons donc étudié d’autres solutions pour 2016 avec l’écurie AKKA-ASP, sachant que notre volonté consistait à poursuivre notre progression dans le cadre de courses Sprint. Dans le même temps, notre autre équipier Pascal Gibon avait également choisi une orientation différente, vers des courses plus longues.

Le GT Tour laissera donc place au très relevé championnat Blancpain :

Dès lors, la Blancpain Sprint Cup s’est avérée correspondre à ce que Christophe et moi recherchions. Cette compétition regroupe majoritairement des équipages Pro-Pro et quelques Pro-Am comme nous. Nos premiers adversaires seront donc nos équipiers Morgan Moullin Traffort et Jean-Luc Beaubelique chez AKKA-ASP.
Deux pilotes avec lesquels l’entente est parfaite. Ce qui nous permettra de progresser ensemble dans l’apprentissage de la Mercedes-AMG GT3.

Chacun des cinq week-ends au calendrier compte deux courses d’une heure, soit un format identique à celui de 2015, mais avec deux pilotes pour se partager le volant et non plus trois. Nous allons découvrir de nombreux tracés puisque Christophe aura tout à apprendre sur quatre des cinq circuits de la saison. Quant à moi, je ne connais absolument pas Brands-Hatch, qui n’est pas le moindre car très technique et qui ne pardonne pas l’erreur.
Il est clair que 2016 s’annonce pour nous comme une année encore plus relevée en terme de niveau de pilotage et de concurrence. Enfin, comme je l’ai brièvement évoqué plus tôt, l’écurie AKKA-ASP et nous allons aussi découvrir la nouvelle Mercedes-AMG GT3 et passer obligatoirement par une phase d’apprentissage et de réglages de cette machine. Toujours est-il que nous ne serons pas la seule équipe dans ce cas, puisque la saison 2016 va voir de nombreuses nouvelles voitures prendre la piste.

A nous de fournir un meilleur travail que la concurrence avec pour objectif de hisser le plus vite possible notre niveau de compétitivité pour se frotter à ce qui se fait de mieux en GT européen, avec de nombreux teams représentant des constructeurs
’’.


Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Tristan Vautier (AKKA-ASP) : “Mon moteur est de me battre contre les meilleurs pilotes et les meilleures équipes”

Message  BRUNO935K3 le Jeu 7 Avr - 20:22

>> Jérôme Policand a travaillé tout l’hiver pour mettre sur pied un équipage capable de jouer la gagne en Blancpain Sprint Cup. Pari gagné pour le patron du Team AKKA-ASP avec Tristan Vautier et Felix Rosenqvist. Le champion Indy Lights reste fidèle à la structure française après avoir roulé l’an passé en Blancpain Endurance Cup sur une Ferrari 458 Italia GT3.

Avec 39 GT3 en piste, Tristan Vautier sait que la tâche s’annonce ardue.

- « Nous devons rester humble » a déclaré Tristan Vautier à Sportscar365. « La concurrence est importante. Aussi bien Felix que moi sommes encore des débutants dans le monde du GT et c’est un championnat de spécialistes. Avec 39 GT3, dont 30 en Pro-Cup, il faut s’attendre à beaucoup de compétition. En tant que pilote, la chose qui me motive le plus n’est pas la voiture en elle-même. Mon moteur est de me battre contre les meilleurs pilotes et les meilleures équipes. Le défi doit être constant.



« Peu importe où je roule, je suis heureux du moment que la concurrence soit la plus relevée possible, donc je veux vraiment mettre le focus sur la Blancpain GT Series. »

A seulement 26 ans, Tristan Vautier a tout l’avenir devant lui pour briller en GT et cette saison 2016 sur une Mercedes-AMG GT3 doit lui permettre de franchir une nouvelle étape.
- « Nous avons un bon équipage, une équipe formidable derrière nous et Mercedes a fait un excellent travail avec la nouvelle auto » a confié Vautier.
« C’est difficile de dire où nous allons terminer. Vous voulez toujours gagner, mais se battre pour un top 5 serait déjà quelque chose de positif. Nous allons nous concentrer sur nous-mêmes en tant que nouveaux pilotes GT, prendre de l’expérience et aider l’équipe autant que possible avec la nouvelle voiture. »


La suite de cet article est à lire ici :
http://www.endurance-info.com/fr/tristan-vautier-akka-asp-mon-moteur-est-de-me-battre-contre-les-meilleurs-pilotes-et-les-meilleures-equipes/


Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Team AKKA-ASP Jérôme POLICAND

Message  BRUNO935K3 le Sam 9 Avr - 10:55

Misano : Le vendredi matin en bref…
8 avril 2016 par Laurent Mercier

- La présence de la Ferrari 458 GTE/AKKA-ASP d’Anthony Pons était incertaine jusqu’à il y a quelques jours suite à un début d”incendie en essais ici-même le mois dernier, mais l’équipe a reconstruit l’auto pour qu’elle puisse prendre part au meeting Blancpain GT Sports Club.




Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Le Team AKKA-ASP marque les esprits à Misano

Message  BRUNO935K3 le Lun 11 Avr - 21:16

>>Première des cinq escales de la saison 2016 de la Blancpain GT Series Sprint Cup, la manche de Misano a permis au Team AKKA-ASP de faire une entrée réussie sur ce championnat très disputé comptant pas moins de 40 voitures pour un niveau des plus relevés. Si l’équipage Pro, Tristan Vautier et Felix Rosenqvist, a prouvé toute sa compétitivité (deux meilleurs temps et un record du tour) mais a manqué de réussite, le duo Jean-Luc Beaubelique et Morgan Moullin-Traffort, sur la Mercedes-AMG GT3, monte à deux reprises sur le podium Pro-Am. Un bon résultat complété par le podium de Anthony Pons en Blancpain GT Sports Club sur la Ferrari 458 Italia GTE et deux Top 10 pour Maurice Ricci, exceptionnellement présent en Italie.



Pour cette entame de saison, le Team AKKA-ASP n’engage que deux voitures, au lieu de trois, sur la Blancpain GT Series Sprint Cup. Si l’équipage Pro composé de Tristan Vautier et Felix Rosenqvist est bien présent, une seule Mercedes-AMG GT3 est engagée en Pro-Am pour Jean-Luc Beaubelique et Morgan Moullin-Traffort. En effet, Christophe Bourret, équipier de Jean-Philippe Belloc sur la seconde Pro-Am, s’est blessé à l’épaule et aux côtes. Le duo se voit contraint de reporter son entrée en lice sur la saison 2016 à l’occasion de la deuxième manche, à Brands-Hatch, le 7 mai prochain.

La suite de l'article est ici :
http://www.endurance-info.com/fr/le-team-akka-asp-marque-les-esprits-a-misano/


Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

MONZA : 1ère victoire pour le Team AKKA-ASP !

Message  BRUNO935K3 le Mar 26 Avr - 21:33

>> Le coup d’envoi de l’Endurance Cup made in Blancpain GT Series, sur le circuit de Monza, s’est soldé par la première victoire du Team AKKA-ASP en ce début de saison 2016.

Une victoire nette dans la catégorie AM pour l’équipage composé de Jean-Luc BEAUBELIQUE, Maurice RICCI et Gilles VANNELET sur la Mercedes-AMG GT3 # 87.



Dans la catégorie Pro-AM, Daniele PERFETTI, Michael LYONS et Laurent CAZENAVE ont connu quelques contrariétés mécaniques sur la #89 et sont passés sous le damier, légèrement distancés.

Face à une concurrence féroce, pas moins de 57 voitures sur la grille de départ de Monza, le championnat sera sans aucun doute des plus disputés.


Source : http://www.jerome-policand.com/

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Barcelone : Victoire de Vautier/Rosenqvist (Mercedes/AKKA-ASP), Enzo Ide titré !

Message  BRUNO935K3 le Dim 2 Oct - 16:25

>> Le Team AKKA-ASP l’attendait depuis Misano et l’équipe de Jérôme Policand est récompensée par une victoire en course principale en Blancpain Sprint Cup.

Il aura fallu attendre la finale de Barcelone pour voir Tristan Vautier et Felix Rosenqvist imposer la Mercedes-AMG GT3 #88. Le tandem n’avait plus rien à jouer au championnat et ce succès met un terme à la belle saison du Team AKKA-ASP pour ses débuts avec Mercedes.



En terminant au 3ème rang, Enzo Ide coiffe la couronne 2016, bien épaulé lors de cette finale par Robin Frijns qui remplaçait Christopher Mies, retenu en ADAC GT Masters.

Maxi Buhk et Dominik Baumann (Mercedes-AMG GT3/AMG Team HTP), leurs rivaux, n’ont pu faire mieux que 8èmes. Enzo Ide succède à Buhk/Abril au palmarès Blancpain Sprint Cup.

Gentleman éclairé, le Belge est un habitué des pelotons GT3 depuis plusieurs saisons. Ses débuts en compétition remontent à 2010 avec le Belcar. Fidèle au Belgian Audi Club Team WRT après une escapade chez Ferrari et AF Corse, Enzo Ide peut avoir la satisfaction de décrocher un titre très convoité au sein d’un championnat compétitif emmené majoritairement par des pilotes professionnels.

Buhk/Baumann raflent tout de même le titre Blancpain GT Series.

Sur ses terres, Andy Soucek a pris la 2ème place sur la Bentley Continental GT3/Bentley Team M-Sport partagée avec Maxime Soulet à 7,2s des vainqueurs du jour et les choses ont bien failli mal se terminer avec un petit contact entre la Bentley et l’Audi de Frijns dans les derniers virages.

Laurens Vanthoor et Fred Vervisch (Audi R8 LMS/Belgian Audi Club Team WRT) terminent leur campagne 2016 par une 4ème place devant la Lamborghini Huracan GT3/GRT de Bortolotti/Pohler. L’unique Audi R8 LMS/Saintéloc Racing sur cette course a marqué le point de la 10ème place grâce à Monti/Sandström.

Victoire de la Ferrari 488 GT3/Rinaldi Racing de Salikhov/Siedler en Pro-Am devant la Ferrari 488 GT3/Kessel Racing de Piccini/Bronisweski (champions 2016) et la Mercedes-AMG GT3/Team AKKA-ASP de Moullin-Traffort/Beaubelique. Nouveau succès de la Ferrari 458 Italia GT3/AF Corse de Sdanewitsch/Lémeret en Am-Cup.


Source : endurance-info.com

_________________
Porsche 911 Forever and 935K3 is "The Beast" one !
avatar
BRUNO935K3
Admin

Messages : 47892
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 58
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Team AKKA-ASP Jérôme POLICAND

Message  Johan le Dim 2 Oct - 16:38

J'ai vu la course en streaming et c'est une victoire plus que mérité car dans ce championnat, la concurrence est vraiment relevée. Plusieurs constructeurs de renom y sont même impliqués. Cette écurie est une structure qui monte en puissance !

_________________
avatar
Johan

Messages : 20240
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Team AKKA-ASP Jérôme POLICAND

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum