Briefing-Debriefing GP F1 2017

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Lun 26 Juin - 17:35

J ' admire beaucoup Vettel, je sais cela n ' est pas bien vu et je m'en moque.Comme tous pilotes il a ses travers, un certain AS a suivi le conseil d ' un certain RD pour virer un certain AP au premier virage afin d ' être titré un certain FB a demandé à un certain NPjunior de se crashé volontairement pour qu' un certain FA gagne la course un certain LH a délibérément mentit conseillé par un certain RD ,encore lui , pour qu' un certain JT soit disqualifié bref moi personnellement je m ' en remettrais de ce g.p de Bakou. Oui Vettel n ' a pas eu le bon comportement a l ' instant T mais sont-ils tous "blanc comme neige? " doit-ont les haïr ad vitaem aeternam? Sad
La conclusion de Ricciardo me va:

Sebastian ne réfléchit pas assez avant
d’agir, parfois. Il est probablement un peu trop contrôlé par sa passion
et sa faim de bons résultats. Il devrait apprendre à se freiner de
temps en temps," dit le vainqueur de la course.

"Je respecte beaucoup Seb pour son implication et son amour du
sport, mais cela tourne parfois à trop de passion et à de l’agressivité.
J’aime voir ça en lui mais parfois ça va trop loin. Comme ce qu’on a
tous vu en course... ou parfois c’est à la radio, comme l’an dernier.
Parfois il devient fou. Il dit cela à chaud... dans l’intensité du
moment."

Vettel est persuadé que Hamilton a davantage ralenti que d’habitude à
cet endroit, ce que les données recueillies par la FIA ont infirmé. Et
même si c’était le cas, ce n’est pas une raison pour se faire justice
selon Ricciardo.

"Que Lewis ait ralenti ou pas, il a tous les droits de dicter son
rythme. Il est le leader et il était trop tôt pour lui pour accélérer.
Il fallait attendre que la voiture de sécurité s’en aille et personne ne
s’attend de toute manière à relancer la course dans ce virage. C’est au
virage suivant que cela se passe, le dernier avant la ligne droite. Je
crois simplement que Seb s’est un peu trop excité."
Et oui la course dans le sang c ' est aussi cet état d ' esprits! Tout sera effacé à la prochaine bourde de...
avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Admin le Lun 26 Juin - 19:31

nairboul a écrit:J ' admire beaucoup Vettel...
Et tu n'es pas le seul. Bon là, il pète le boulard et comme tu dis, un certain AS l'avait fait avant lui. C'est un des rares exemples de coup de roue volontaire que j'ai pu voir... ou j'en oublie..

_________________
"Quand on tape Chuck Norris sur Google, le bouton "j'ai de la chance" disparaît...."
avatar
Admin
Admin

Messages : 18049
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Lun 26 Juin - 19:58

Lewis Hamilton et Sebastian Vettel ont eu deux contacts à la fin d'une intervention de la voiture de sécurité à Bakou, peu avant la relance (vidéo). Sur le premier, Hamilton semblait avoir freiné mais les données de la FIA montrent que ce n'est pas le cas. Sur le second, Vettel est revenu à ses côtés pour manifester son mécontentement, et leurs roues se sont touchées.
Vettel a reçu une pénalité de 10 secondes pour cette manoeuvre, jugée dangereuse par la FIA. Il ne tenait le volant que d'une main, ce qui peut faire penser que le contact était involontaire. Interrogé sur le sujet, Sebastian Vettel est resté très évasif.
« Je suis venu à ses côtés et nous avons eu un petit contact, mais je suis surtout venu à côté pour lever la main, pas pour faire un doigt d'honneur ou quoi que ce soit, je voulais juste lui dire, parce que je ne pouvais pas lui parler littéralement, que c'était inapproprié, » a expliqué l'Allemand (vidéo).
Etait-ce volontaire ? « De lever la main ? » répond Vettel, alors que la question portait évidemment sur le contact. « Je ne pense pas que son freinage était vraiment délibéré, » élude Vettel. « Je ne pense pas qu'il est du genre à faire ça. Mais au final c'était ça, donc je n'était pas content. »
Lorsqu'un journaliste lui demande à nouveau si cela était volontaire, Vettel élude à nouveau : « Le freinage (de Hamilton) ? » questionne-t-il. La suite de sa réponse ne permet pas de savoir si le contact avec Hamilton était volontaire : « Comme je l'ai dit, je suis revenu à sa hauteur pour dire que ce n'est pas une chose à faire. J'avais endommagé mon aileron avant, je pense qu'il en avait payé le prix aussi avec de petits dégâts sur sa voiture. Je ne suis pas d'accord avec la pénalité que j'ai eue. Si on me pénalise, il faut pénaliser les deux. »
avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Lun 26 Juin - 19:59

Cet incident pourrait avoir de nouvelles conséquences. Selon Auto Motor und Sport, les commissaires du Grand Prix d'Azerbaïdjan ont envisagé d'exclure Sebastian Vettel de la course. Ils ne l'auraient pas fait en raison de l'incertitude sur la volonté réelle du pilote Ferrari d'avoir le second contact avec Lewis Hamilton.
Du côté de Sebastian Vettel, le climat est désormais à l'apaisement. Il souhaite discuter de l'incident avec Lewis Hamilton pour mettre fin au conflit.
« Je n'ai pas de problème avec lui, » a indiqué Vettel à Sky Sports. « Je respecte beaucoup le pilote qu'il est. Je ne pense pas que c'est le bon moment pour en parler. Je le ferai seul avec lui. »
« Je veux régler ça avec lui, mais je ne pense pas qu'il y a grand chose à régler. Je lui parlerai quand vous (les médias) ne serez pas là. Je ne pense pas que le problème est si gros. »
Lewis Hamilton, toujours enclin à mettre la pression sur ses rivaux, ne veut pas d'une discussion : « D'abord, il n'a pas mon numéro, » a indiqué l'Anglais à Sky Sports. « Je veux répondre en piste. » Hamilton a même précisé qu'un face à face avec Vettel pourrait « tourner à autre chose Cet incident pourrait avoir de nouvelles conséquences. Selon Auto Motor und Sport, les commissaires du Grand Prix d'Azerbaïdjan ont envisagé d'exclure Sebastian Vettel de la course. Ils ne l'auraient pas fait en raison de l'incertitude sur la volonté réelle du pilote Ferrari d'avoir le second contact avec Lewis Hamilton.
Du côté de Sebastian Vettel, le climat est désormais à l'apaisement. Il souhaite discuter de l'incident avec Lewis Hamilton pour mettre fin au conflit.
« Je n'ai pas de problème avec lui, » a indiqué Vettel à Sky Sports. « Je respecte beaucoup le pilote qu'il est. Je ne pense pas que c'est le bon moment pour en parler. Je le ferai seul avec lui. »
« Je veux régler ça avec lui, mais je ne pense pas qu'il y a grand chose à régler. Je lui parlerai quand vous (les médias) ne serez pas là. Je ne pense pas que le problème est si gros. »
Lewis Hamilton, toujours enclin à mettre la pression sur ses rivaux, ne veut pas d'une discussion : « D'abord, il n'a pas mon numéro, » a indiqué l'Anglais à Sky Sports. « Je veux répondre en piste. » Hamilton a même précisé qu'un face à face avec Vettel pourrait « tourner à autre chose ».».
avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Lun 26 Juin - 20:03

Je pense que Vettel veut apaiser sincèrement ce petit incident et qu'Hamilton veut surfer sur ce méga buzz sauf que Vettel n ' est pas aussi docile que Rosberg Vettel a été le perdant sur cette action mais Hamilton sera le grand perdant si il poursuit dans cette voie! Enfin c'est mon avis.
avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Johan le Lun 26 Juin - 22:49

Vu coté belge. Wink


_________________
avatar
Johan

Messages : 19771
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Admin le Mar 27 Juin - 9:53

On peut aussi imaginer que Seb voulait faire un bon restart, et qui collait trop à Lewis. Et quand il lui rentre dedans, il fait porter le chapeau à Lewis. Comme quoi on peut avoir un point de vue différent selon qu'on supporte untel ou l'autre..
Dommage qu'on parle moins de la course de Stroll et Bottas.
Mais il faut vendre à tout prix ce championnat de F1 hyper passionnant avec un duel comme d'antan..

_________________
"Quand on tape Chuck Norris sur Google, le bouton "j'ai de la chance" disparaît...."
avatar
Admin
Admin

Messages : 18049
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Mar 27 Juin - 11:16

et oui Dom,avec ce qui s'est passé dimanche à Bakou il est évident qu'il n'y en a que pour le clash Hamilton vs Vettel!
Je suis déçus pour Verstappen qui abandonne encore une fois sur un problème moteur Evil or Very Mad au vu du résultat de son sympathique équipier lui aussi aurait pu certainement prétendre a un très bon résultat.Alonso qui rentre dans les points c'est génial aussi,me suis marré quand il a déclaré en course pouvoir gagner cette course,chambrage ou pas? Le clash Pérez vs Ocon m'a fait aussi réagir,les cons!encore une occasion rêvée de finir sur le podium avec une possible victoires et une seconde place
Pour finir,Stroll fait un podium surprenant,battu au finish et de peu par Bottas;que dire?après ses premiers points acquis devant son public il signe une 3ème place inattendue et surprenante,c'est génial pour lui et pour son écurie,un pilote qui me paraissait un peut effrayé en début de saison et qui semble monté tranquillement en puissance au fil et a mesure de la saison,bravo qu'il continue .
Par contre je m'interroge toujours sur Palmer,qui pour moi n'a franchement pas le niveau!disons que depuis ses débuts il ne m'a pas franchement impressionné,enfin jamais quoi!
avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Admin le Mar 27 Juin - 12:05

Perez et Ocon, ça ne va pas s'arranger, depuis qu'Estéban devient presque aussi rapide que Sergio. Bon, Perez, je ne l'aime pas, même si il a signer un contrat béton.
Pas d'enquête FIA pour eux, donc incident de course mais gros points perdus. Comme tu dis, les cons..
Je crois que le cas Palmer va être réglé rapidement.. Wink

_________________
"Quand on tape Chuck Norris sur Google, le bouton "j'ai de la chance" disparaît...."
avatar
Admin
Admin

Messages : 18049
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Mar 27 Juin - 15:41

On hésite, à l’issue de ce Grand Prix d’Azerbaïdjan, entre l’enthousiasme provoqué par une fin de course haletante et l’insatisfaction d’avoir été dupé. Car s’il fut rocambolesque à un point inouï, ce final où six secondes seulement séparaient Ricciardo (vainqueur) d’Hamilton (6e) n’était-il pas factice ? La conséquence d’une situation truquée ? Comment prendre au sérieux une course où, aux deux tiers de la distance (du 34e au 37e tours), Stroll, Magnusen et Ocon luttaient pour la 2e place derrière Ricciardo. Ils précédaient alors Alonso, Bottas, Vettel et Hamilton, excusez du peu… Un gag ? Non, le résultat d’un enchevêtrement de circonstances houleuses ayant provoqué plusieurs interventions de la « safety car » (SC), aussi inopportunes qu’inévitables. Interventions qui atteignirent leur paroxysme par le recours au drapeau rouge… pour nettoyer la piste !

Dès les essais des doutes étaient apparus sur les aptitudes des commissaires de piste locaux, volontaires mais peu maîtres de leur sang-froid. En course ils furent encore mis à l’épreuve par la férocité avec laquelle s’exerça la rivalité des pilotes. Notamment entre « équipiers » ( ?) comme Kvyatt et Sainz au premier tour, Ocon et Perez un peu plus tard, et même Wehrlein et Ericson tout en queue de peloton. Ou encore entre compatriotes, comme Raïkkonen et Bottas (1er tour). Voire entre champions du monde (Hamilton et Vettel).

Férocité ? Oui, aucun autre mot ne nous vient à l’esprit. Car leur rivalité aiguë transgresse toute notion de loyauté chez les pilotes d’aujourd’hui. Au final, tout cela s’est heureusement achevé par un grand et beau sourire, celui de Daniel Ricciardo. Chanceux, certes. Mais qui a fait preuve d’un panache digne de Verstappen à la sortie du drapeau rouge en remettant à leur place au prix d’un seul freinage les deux Williams et la Renault d’Hulkenberg pour passer de la 6e à la 3e place. Juste avant que, devant lui, contraints et forcés, Hamilton et Vettel, ne lui offrent à grands regrets le commandement de la course. Et la victoire.

Johnny RIVES



HAMILTON ET VETTEL
Sur le moment précis, au vu des images de l’incident Hamilton-Vettel, j’ai pensé au football. Comme beaucoup, j’adore ce sport… malgré ses défauts. Parmi lesquels le plus détestable est le mauvais coup appliqué loin du regard de l’arbitre qui incite la victime à se faire justice elle-même (à tort). Et du coup tombe souvent sous le coup d’une sanction – carton jaune ou rouge – quand celui ayant déclenché l’affaire en sort (aux yeux de l’arbitre, qui a été trompé) blanc comme neige. Avant même de savoir que Vettel écoperait d’un stop and go de 10 secondes, il était évident qu’il ne s’en tirerait pas impuni. Alors que ce pauvre Hamilton, en habile faux derche, aurait la bénédiction des juges. Après la course, enquête a été menée tout de même. Elle révèle que contrairement à ce que l’on avait cru voir, Hamilton n’est pas coupable d’un freinage intempestif au moment où Vettel croyait qu’au contraire il allait accélérer. Qu’a-t-il dit, ce bon Lewis, après avoir été lavé de tout soupçon par les juges ? « Je contrôlais le rythme (…) J’ai pressé la pédale de frein comme d’habitude. Je pense qu’il a mal jugé mon pilotage. » (témoignage rapporté par Fréderic Féret dans L’Equipe de lundi).



Il reconnaît bien avoir freiné mais les juges ont dû estimer que ce coup de frein n’était pas « intempestif ». Quoiqu’il en soit, Vettel a eu le tort, l’énorme tort, de se faire justice lui-même. Et il l’a payé au prix fort. Encore heureux (pour lui, pas pour Lewis) que son rival au championnat ait lui aussi perdu quelques secondes à son stand pour changer la protection latérale de son cockpit. Cela lui a permis de lui reprendre deux petits points au championnat.

OCON ET PEREZ


Là encore, l’un des deux joue les effarouchés. Et bien sûr c’est celui que l’on a vu si dur et inflexible au GP du Canada, refusant de laisser son équipier passer pour qu’il aille attaquer Ricciardo (tiens, déjà lui !) qui les précédait. Perez, car c’est bien de lui qu’il s’agit, se comporte avec une autorité telle au sein de l’équipe Force India, qu’il impose le silence à celui qui est sensé la diriger ! Après l’affaire du Canada, rien n’a été réglé par le chef de l’équipe Force India. Si bien qu’on en est arrivé au « règlement de compte » qui a outragé ce bon, ce gentil et ce sportif Sergio Perez à Bakou. Qui s’est posé en professeur de morale vis à vis du jeune et tendre Esteban Ocon. Jeune oui, mais pas si tendre que ça comme peut s’en rendre compte ce vieux dur à cuire de Perez au fil des courses. Un Perez dont il faut saluer le talent, car il démontre à chaque sortie combien il est rapide en tirant un parti maximal de sa F1 rose. Ocon est tombé sur un sacré client ! Mais Perez lui aussi n’est pas tombé sur le premier venu depuis qu’Ocon l’a rejoint. Deux sacrés pilotes. Cela nous promet d’autres étincelles. Voire plus.

RAÏKKONEN ET BOTTAS


Les deux Finlandais ont déjà eu maille à partir l’un contre l’autre. On se souvient d’un affrontement « musclé » au Mexique l’an dernier, à l’issue duquel Kimi était resté sur le carreau. Pas de quoi l’inciter à faire le moindre cadeau à son compatriote. Ce qui est clairement apparu à Bakou où, s’engageant dans le deuxième virage du Grand Prix avec une demie longueur d’avance Raïkkonen a voulu montrer à Bottas que la trajectoire lui appartenait. « Tu en es sûr ? » n’a pas eu le temps de lui lancer Vallteri. Résultat, avec une Ferrari meurtrie, Kimi s’est retrouvé 5e et en difficulté d’y rester. Tandis que Bottas se retrouvait en 20e et dernière position, bien loin du 19e (Sainz, qui payait lui-même une gentillesse de Kvyatt à son égard). Mais, merci à la SC (safety car) qui lui permit bientôt d’effacer son tour de retard. Revenu au même niveau que les derniers du peloton, ce fut un jeu d’enfant pour lui que de s’y frayer un passage. Jusqu’à souffler la 2e place au brave Lance Stroll… qui la méritait moins que lui il est vrai. Mais au passage on notera que l’écart qui le séparait d’Hamilton à l’issue des qualifications (0’’5) se retrouve de nouveau en course. Le meilleur tour d’Hamilton (1’43’’469) devance nettement le sien (1’43’’925). Quant à savoir comment le meilleur tour absolu (1’43’’441) est revenu à Sebastian Vettel c’est un mystère, tant paraissait grand l’écart en performances marqué par les Mercedes sur les Ferrari sur l’étrange circuit de Bakou.

Qu’en sera-t-il à Zeltweg ? Pardon, toutes nos excuses : sur le Red Bull Ring ? La réponse à cette question sera peut-être fournie par Max Verstappen qui mériterait vraiment que la malchance lui tourne enfin le dos.

Un mot pour ne pas passer sous silence les résultats (heureux) d’Alonso et Wehrlein, 9e et 10e – à l’usure et à force de ténacité. Alonso estime même qu’en « conditions normales », il aurait pu rivaliser avec Ricciardo. On a été troublé par ce constat jusqu’à ce que l’on comprenne que « conditions normales » signifiait dans son esprit « avec un moteur de F1 digne de ce nom ».


avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Admin le Mer 28 Juin - 10:02

Je l'avais lu le papelard de J. Rives, mais il n'était pas assez dans mon sens (concernant Vet/Ham) pour que je le copie..
Pour le reste, suis d'accord.. Il n'aime pas Pérez..

_________________
"Quand on tape Chuck Norris sur Google, le bouton "j'ai de la chance" disparaît...."
avatar
Admin
Admin

Messages : 18049
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Mer 28 Juin - 10:30

Admin a écrit:Je l'avais lu le papelard de J. Rives, mais il n'était pas assez dans mon sens (concernant Vet/Ham) pour que je le copie..
Pour le reste, suis d'accord.. Il n'aime pas Pérez..
Pas facile de trouver un point de vu qui nous arrangerait note que j ' ai copié celui de Thibault Larue quand aux vidéos j ' ai la flemme de posté celui du pape de la F1 ,JLM, vivement le g.p d ' Autriche car nous allons avoir droit à une conférence de presse pilotes assez sympathique.
avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Mer 28 Juin - 10:36

Bon bah Jean Todt envisage de convoquer Vettel devant le tribunal de la f.i.a ,wahou!
avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Admin le Mer 28 Juin - 11:22

nairboul a écrit:Bon bah Jean Todt envisage de convoquer Vettel devant le tribunal de la  f.i.a ,wahou!
Vu aussi.. Shocked
Faudrait pas exagéré quand même..

Todt a écrit:Sebastian Vettel pourrait être cité à comparaître devant le Tribunal International de la FIA pour le coup de roue qu’il a donné à son rival direct dans la course au titre, Lewis Hamilton, dimanche passé durant le Grand Prix d’Azerbaïdjan.
Selon le magazine Auto Motor und Sport, qui est habituellement très bien informé, le président de la FIA, Jean Todt, estime que la sanction infligée par les commissaires sportifs du
Si l’affaire venait à être portée devant le Tribunal International de la FIA, Vettel pourrait écoper d’une sanction financière et/ou sportive (suspension d’une ou plusieurs courses, voire une disqualification pure et simple du championnat du monde 2017 de Formule 1).
Avec le Mexique de l'année dernière, je ne serais pas surpris qu'il prenne un GP de suspension..
Les commissaires auraient pris la bonne décision à Bakou, on en parlerait moins........ ou plus..

_________________
"Quand on tape Chuck Norris sur Google, le bouton "j'ai de la chance" disparaît...."
avatar
Admin
Admin

Messages : 18049
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Johan le Mer 28 Juin - 11:40

Au GP de Hongrie 2006, Alonso voulait donner un coup de roue à Doorbos parce qu'il l'avait involontairement gêné mais l'espagnol s'en était juste sorti avec une légère pénalité alors qu'il aurait du être exclu de la course, selon moi. Briatore avait bien arrondit les angles à l'époque...



Je ne veux pas défendre Vettel suite au coup de roue qu'il a donné à Hamilton parce qu'il n'a pas réagit comme un quadruple champion du monde. Vettel s'est encore cru au karting quand il était ado et encore...
Au lieu de le convoquer, la sanction aurait du être appliqué d'emblée. Les 10 secondes de pénalité qu'il a eu ne servent à rien, le mieux aurait été qu'il soit exclu de la course sur le champ avec un drapeau noir.

_________________
avatar
Johan

Messages : 19771
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Mer 28 Juin - 12:31

Tu as raison deep,la sanction avec présentation du drapeau noir aurait été la solution. J ' ai en mémoire un "incident " entre Maldonado et Hamilton en q3 à Spa en 2011,Hamilton tassant Maldonado pendant sont tour rapide et en représailles Maldonado se vengea en envoyant dans le décor Hamilton, bien sur ce fût Maldonado qui ecopa d ' une sanction, la vidéo a été supprimée par la f.o.m.
avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Admin le Mer 28 Juin - 14:41

J'ai bien aimé aussi la tronche à Ricciardo sur le podium quand on lui a filé la casquette de Max...
Qu'il a jeté dans le public après l'interview..

_________________
"Quand on tape Chuck Norris sur Google, le bouton "j'ai de la chance" disparaît...."
avatar
Admin
Admin

Messages : 18049
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  TROIKA le Mer 28 Juin - 18:47

Admin a écrit:On peut aussi imaginer que Seb voulait faire un bon restart, et qui collait trop à Lewis. Et quand il lui rentre dedans, il fait porter le chapeau à Lewis. Comme quoi on peut avoir un point de vue différent selon qu'on supporte untel ou l'autre..
Dommage qu'on parle moins de la course de Stroll et Bottas.
Mais il faut vendre à tout prix ce championnat de F1 hyper passionnant avec un duel comme d'antan..

Oui! C'est bien dans ce sens que cela doit aller. Je me demande quand même quelles mouches les a piqué.


avatar
TROIKA

Messages : 5440
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 58
Localisation : La Hulpe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  TROIKA le Mer 28 Juin - 18:50

Je ne veux pas défendre Vettel suite au coup de roue qu'il a donné à Hamilton parce qu'il n'a pas réagit comme un quadruple champion du monde. Vettel s'est encore cru au karting quand il était ado et encore...
Au lieu de le convoquer, la sanction aurait du être appliqué d'emblée. Les 10 secondes de pénalité qu'il a eu ne servent à rien, le mieux aurait été qu'il soit exclu de la course sur le champ avec un drapeau noir.[/quote]

Johan, tu as raison. No
avatar
TROIKA

Messages : 5440
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 58
Localisation : La Hulpe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  TROIKA le Mer 28 Juin - 18:56

Ben Oui!
avatar
TROIKA

Messages : 5440
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 58
Localisation : La Hulpe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  TROIKA le Mer 28 Juin - 19:02

nairboul a écrit:Tu as raison deep,la sanction avec présentation du drapeau noir aurait été la solution. J ' ai en mémoire un "incident " entre Maldonado et Hamilton en q3 à Spa en 2011,Hamilton tassant Maldonado pendant sont tour rapide et en représailles Maldonado se vengea en envoyant dans le décor Hamilton, bien sur ce fût Maldonado qui ecopa d ' une sanction, la vidéo a été supprimée par la f.o.m.

Oui le drapeau noir certes!
avatar
TROIKA

Messages : 5440
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 58
Localisation : La Hulpe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Johan le Sam 1 Juil - 23:35

Vu coté belge suite... Wink


_________________
avatar
Johan

Messages : 19771
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Admin le Ven 7 Juil - 12:46


_________________
"Quand on tape Chuck Norris sur Google, le bouton "j'ai de la chance" disparaît...."
avatar
Admin
Admin

Messages : 18049
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  nairboul le Ven 7 Juil - 12:59

avatar
nairboul

Messages : 8204
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 43
Localisation : champagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Admin le Ven 7 Juil - 13:36






Mon copain..


_________________
"Quand on tape Chuck Norris sur Google, le bouton "j'ai de la chance" disparaît...."
avatar
Admin
Admin

Messages : 18049
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://auto-passions.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Briefing-Debriefing GP F1 2017

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum