Monster Energy NASCAR Cup

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Denny Hamlin fait le sweep à Darlington

Message  Johan le Lun 4 Sep - 22:46



Malgré une grosse erreur durant la course, Denny Hamlin a remporté les Southern 500, l’avant-dernière épreuve de la saison régulière des Monster Energy NASCAR Cup Series.

À une cinquantaine de tours de la fin de la course, Denny Hamlin rate l’entrée des stands alors qu’il était leader de la course, résultat il doit se relancer et faire un tour supplémentaire. Repartant en quatorzième position Denny Hamlin a remonté son retard de 20 secondes sur Martin Truex Jr. en profitant de pneumatiques de dix tours plus frais.

C’est à deux tours de la fin que que le pilote de la Joe Gibbs Racing a pris l’avantage sur Martin Truex Jr, ce dernier étant victime d’une crevaison à l’avant droit. Alors que Denny Hamlin remporte sa trente-et-unième victoire en carrière, Martin Truex Jr. lui termine huitième.

Sur la ligne, Denny Hamlin devance son coéquipier Kyle Busch de 2,599 secondes. Kurt Busch, Austin Dillon et le rookie Erik Jones complètent le top-5 aors que Matt Kenseth, Ryan Newman, Martin Truex Jr, Kevin Harvick et Jamie McMurray sont dans les dix premiers.

« J’ai piloté aussi fort que j’ai pu. Cela veut dire beaucoup pour moi. Cette victoire est un hommage à mon histoire, elle est pour Ray Hendrick, Bugs Hairfield, Wayne Patterson, Eddie Johnson les gars des short tracks avec qui j’ai grandi. »
– Denny Hamlin

Déjà vainqueur de cette course en 2010, Denny Hamlin confirme sa force à Darlington en signant un top-6 lors de sept de ses huit dernières venues sur le Darlington Raceway.

Martin Truex Jr. a mené 34 des 200 premiers tours de la course, un total suffisant pour remporter les deux premiers segments, ce qui lui a permis de s’assurer définitivement de la première place de la saison régulière. Résultat c’est lui qui aura les quinze points de bonus réservés au champion de la saison régulière. 15 points qui viendront s’ajouter au 37 déjà acquis.

Victime d’un incident mécanique en tout début de course, Clint Bowyer perd gros et comme Erik Jones, ou encore Joey Logano, sa seule façon d’accéder aux playoffs est de remporter la course de Richmond samedi prochain.

Cette édition des Bojangles’ Southern 500 se termine avec huit pilotes dans le tour du vainqueur, le plus faible total depuis l’édition 1998.

Source : US Racing.com

Logano risque de ne pas être qualifié pour les play-off cette saison. No

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Federated Auto Parts 400 – Présentation de l’épreuve

Message  Johan le Jeu 7 Sep - 19:37



La dernière épreuve de la saison régulière des Monster Energy NASCAR Cup Series se tient sur le Richmond International Raceway en nocturne. Une vingt-sixième course qui figera définitivement les seize pilotes qui participeront aux playoffs.

Treize pilotes ont déjà une victoire et sont assurés de prendre part aux playoffs, pour les trois places restantes, Chase Elliott , Matt Kenseth et Jamie McMurray sont les mieux placés. Ils se tiennent en trois points, mais la victoire d’un pilote qui ne s’est pas encore imposé cette saison, ou de Joey Logano dont la victoire à Richmond au printemps a été annulé pour une irrégularité sur la suspension arrière et l’un de ces trois pilotes ne sera pas en playoffs.

Les trois pilotes sans victoire cités précédemment risquent donc de cristalliser toute l’attention sur le short track de Richmond tout au long du week-end, au même titre que ceux qui pourraient décrocher la dernière place qualificative grâce à une victoire, à commencer par les rookies Daniel Suárez et Erik Jones dont les performances des dernières semaines laissent espérer à leurs équipes un grand bonheur.

En ce qui concerne les pilotes déjà victorieux cette année, cette course sera la dernière possibilité de prendre des points de bonus avant le début des playoffs. Kevin Harvick, Denny Hamlin ou encore Kyle Busch seront encore à surveiller.  Tous trois comptent à minima trois victoires sur ce short track de 0,75 mile et une place moyenne à l’arrivée de 10,3 ou mieux.

L’épreuve en bref


Nom de la course : Federated Auto Parts 400
Circuit : Richmond International Raceway (ovale de 0,75 mile)
Distance : 400 tours / 300 miles
Segment 1 : 100 tours / 75 miles
Segment 2 : 100 tours / 75 miles
Segment 3 : 200 tours / 150 miles
Diffusion : NBCSN, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une pole qui tombe à pic pour Matt Kenseth

Message  Johan le Sam 9 Sep - 16:24



Toujours à la recherche de sa première victoire cette saison en Monster Energy NASCAR Cup Series Matt Kenseth a décroché la pole à Richmond pour la dernière course de la saison régulière.


Si Matt Kenseth ne risque rien aux points, il peut se faire éliminer des playoffs en cas de victoire d’un pilote n’étant pas encore qualifié. Le pilote de la Joe Gibbs Racing ne s’est pas encore imposé cette saison, alors que deux de ses coéquipiers l’ont déjà fait, Kyle Busch et Denny Hamlin. Sur le Richmond International Raceway, le champion 2003 a frappé au bon moment avec la pole position des Federated Auto Parts 400 grâce à un tour bouclé en 22,055 secondes à 122,421 mph de moyenne lors de l’ultime partie des qualifications.

Denny Hamlin échoue à 26 millièmes de seconde de son coéquipier, mais assure une première ligne intégralement Joe Gibbs Racing. Kurt Busch et Kyle Larson seront en deuxième ligne, alors que Martin Truex Jr. et Kevin Harvick se partageront la troisième.

Kyle Busch, Ricky Stenhouse Jr, Chase Elliott et le rookie Erik Jones complètent le top-10 de la dernière séance qualificative de la saison réuglière.


Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Kyle Larson remporte la dernière de la saison régulière !

Message  Johan le Dim 10 Sep - 12:24



Après quatre victoires sur des ovales de deux miles en Monster Energy NASCAR Cup Series, Kyle Larson s’impose enfin sur une autre piste. Chase Elliott, Matt Kenseth et Jamie McMurray sont les trois derniers qualifiés pour les playoffs.


Grâce à un meilleur arrêt aux stands que Martin Truex Jr. et un restart maîtrisé, Kyle Larson remporte les Federated Auto Parts 400 sur le Richmond International Raceway, sa quatrième victoire de la saison, sa cinquième en carrière, mais surtout sa première à ne pas être sur un ovale de deux miles.
À l’issue des 404 tours Kyle Larson s’impose devant Joey Logano, Ryan Newman, Kurt Busch, Daniel Suárez, Denny Hamlin, Erik Jones, Jimmie Johnson, Kyle Busch et Chase Elliott.

« Cette victoire est importante. Le 78 était le plus fort, mais tout s’est joué sur le dernier restart. Mon équipe a été incroyable ce soir. C’est une saison de rêve pour moi. »
– Kyle Larson

En l’absence d’un nouveau vainqueur Chase Elliott, Jamie McMurray et Matt Kenseth se qualifient aux points pour cette édition 2017 des playoffs, alors que des pilotes tels que Clint Bowyer ou encore Joey Logano restent sur le carreau.

Après avoir remporté le deuxième segment, Martin Truex Jr. poursuit sa domination en début de dernier segment, jusqu’à ce que le drapeau jaune sorte pour un accident de Danica Patrick poussée par Austin Dillon à 150 tours de la fin de la course.

Alors que le peloton s’apprête à entrer dans la voie des stands, une ambulance n’a pas rejoint l’infield et gêne l’entrée dans la voie des stands. Résultat plusieurs pilotes font des manœuvres pour l’éviter dont Matt Kenseth et Clint Bowyer. Si le pilote de la Stewart-Haas Racing s’en sort avec quelques dégâts à l’avant, celui de la Joe Gibbs Racing est contraint d’abandonner.

Peu après la relance, Martin Truex Jr. a repris l’avantage sur Kyle Larson pour la tête de la course, avant qu’un cycle de ravitaillement sous drapeau vert ne vienne donner l’avantage à Brad Keselowski qui s’est arrêté quelques tours plus tôt que ces rivaux, alors que certains pilotes comme Dale Earnhardt Jr. restent en piste le plus longtemps possible dans l’espoir d’une neutralisation salvatrice, en vain.

Martin Truex Jr. finit par reprendre le commandement de la dernière épreuve nocturne de la saison, et semble se diriger vers une cinquième victoire cette saison, quand les officiels sortent le drapeau jaune à moins de quatre tours de l’arrivée pour Derrike Cope au ralenti sur la piste.

Tous le peloton se dirige vers la voie des stands pour prendre quatre pneumatiques neufs. Kyle Larson gagne cette ultime bataille des stands et ressort en première position devant Martin Truex Jr.

Kyle Larson gère correctement sa relance au contraire d’un Erik Jones, cinquième, qui rate son passage en troisième vitesse, résultat une mauvaise relance et ses espoirs de playoffs s’envolent. Agressif sur Martin Truex Jr. pour la troisième place à l’entame du dernier tour de la course, Denny Hamlin envoie le pilote de la Furniture Row Racing dans le mur extérieur, ce qui fait que la course se termine sous régime de drapeau jaune et scelle la victoire de Kyle Larson.

Le pilote de la Toyota Camry, après un passage obligatoire par le centre médical du circuit reçoit le trophée réservé au champion de la saison régulière, un trophée qui n’a pas ému le moins de monde le quadruple vainqueur cette saison.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Tale of the Turtles 400 – Présentation de l’épreuve

Message  Johan le Jeu 14 Sep - 11:09



Les vingt-six courses de la saison régulière terminées, c’est maintenant le début des playoffs pour la première division de la NASCAR et c’est sur le Chicagoland Speedway que la course au titre va débuter.

Après vingt-six courses les compteurs sont remis à zéro, enfin presque. Les seize qualifiés pour le titre voient leurs points ajustés à 2 000 plus les points de bonus playoffs acquis pendant la saison régulière. Ainsi Martin Truex Jr. débutera les playoffs avec 2 053 points, vingt de plus que son plus proche rival, Kyle Larson.

Sur cet ovale d’un mile et demi, ce qui représente la moitié des pistes des playoffs, les pilotes Toyota, à commencer par Martin Truex Jr. feront figure de favoris. Comme de coutume depuis l’instauration de l’actuel format des playoffs, en 2014, une victoire d’un pilote éligible pour le titre le qualifiera pour le tour suivant.

Les trois premiers tours des playoffs se dérouleront sur trois courses à chaque fois. Après Chicagoland, le peloton des Monster Energy NASCAR Cup Series se rendra au New Hampshire puis à Dover et c’est à l’issue de la course sur le Monster Mile qu’une salve de quatre pilotes sera éliminés, les quatre moins bien classés en terme de points et sans victoire durant ce tour.

L’épreuve en bref

Nom de la course :
 Tale of the Turtle 400
Circuit : Chicagoland Speedway (ovale d’un mile et demi)
Distance : 267 tours / 400,5 miles
Segment 1 : 80 tours / 120 miles
Segment 2 : 80 tours / 120 miles
Segment 3 : 107 tours / 160,5 miles
Diffusion : NBCSN, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Martin Truex Jr. met une claque à tous ses rivaux !

Message  Johan le Lun 18 Sep - 16:04



En remportant l’épreuve des Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Chicagoland Speedway, Martin Truex Jr. n’a pas fait qu’envoyer un signal à tout le monde, il s’est également quailifé pour le deuxième tour des playoffs.

Alors qu’il avait manqué la victoire dans les derniers tours des deux dernières courses de la saison régulière de la première division de la NASCAR, à Darlington pour une crevaison, puis à Richmond sur accident, Martin Truex Jr. a remis les pendules à l’heure en remportant les Tale of the Turtles 400 sur le Chicagoland Speedway.

Malgré une pénalité pour excès de vitesse au milieu du premier segment, Martin Truex Jr. a su trouver les ressources pour rebondir et revenir dans les premières positions pour jouer la gagne. En ne perdant pas de tour lors de l’exécution de sa pénalité, Martin Truex Jr. a conservé ses chances, puis la stratégie et la vitesse de sa Toyota Camry n°78 ont fait le reste.

« C’est incroyable. Je suis heureux. Ce sont les playoffs. Mon équipe est incroyable. La voiture était fantastique. On a fait ce que l’on devait faire. »
– Martin Truex Jr.

Sous le drapeau à damier, Martin Truex Jr. devance Chase Elliott, Kevin Harvick, Denny Hamlin, Kyle Larson, Brad Keselowski, Joey Logano, Jimmie Johnson, Matt Kenseth et Jamie McMurray pour le top-10. Le pilote de la Furniture Row Racing remporte sa cinquième victoire de la saison, sa quatrième sur un ovale d’un mile et demi.

Grâce à cette victoire, Martin Truex Jr. valide son ticket pour le deuxième tour des playoffs et ce meême s’il venait à sortir du top-12 du classement général après les deux prochaines épreuves qui se dérouleront au New Hampshire, puis à Dover.

Alors que Kyle Busch a mis une claque à tout le monde dans le premier segment, le pilote de la Joe Gibbs Racing a connu un début de deuxième segment compliqué avec un problème de pneumatiques qui l’a contraint à passer par la voie des stands avant d’écoper d’une pénalité, car ses mécaniciens sont arrivés trop tôt sur l’emplacement.

La lutte pour la tête de la course s’est alors concentrée entre Kevin Harvick et Chase Elliott à l’avantage du pilote de la Hendrick Motorsports qui a remporté le segment devant le pilote Ford. En début de dernier segment, le champion 2014 a repris l’avantage alors que Martin Truex Jr, revenu des profondeurs du classement à la suite d’une pénalité dans le premier segment (Excès de vitesse dans les stands lors du premier arrêt de la course – ndlr), va finalement prendre l’avantage dès les premiers tours du dernier segment.

Le pilote de la Furniture Racing a alors dominé comptant plus de trois secondes d’avance à une soixantaine de tours de l’arrivée, lorsque son coéquipier et rookie Erik Jones est parti à la faute à la sortie du virage n°4. Le drapeau jaune a été brandi et s’en est suivi un arrêt sous drapeau jaune qui n’a pas modifié la hiérarchie.

Une fois la relance effectuée, Martin Truex Jr. s’est échappé et ses adversaires se sont battus pour les accessits. Chase Elliott a finalement pris l’avantage sur Kevin Harvick pour la deuxième place, mais avec quatre secondes de retard à vingt tours de la fin, impossible d’envisager quoi que ce soit pour le pilote de la Hendrick Motorsports.

Plusieurs pilotes qualifiés pour les playoffs ont connu une course compliquée. Hormis Kyle Busch qui n’a jamais été en mesure de récupérer son tour de retard, Ricky Stenhouse Jr. a connu divers problèmes en tapant le mur, puis en étant pénalisé dans les stands à plusieurs reprises.

Au classement général Martin Truex Jr. renforce un peu plus sa place de leader du classement général et compte désormais vingt-sept points d’avance sur Kyle Larson. Kurt Busch, Ricky Stenhouse Jr., Kasey Kahne et Ryan Newman sont pour l’instant en position de se faire sortir de la lutte pour le titre.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

ISM Connect 300 – Présentation de l’épreuve

Message  Johan le Jeu 21 Sep - 10:41



La deuxième épreuve des playoffs 2017 des Monster Energy NASCAR Cup Series se déroule sur le New Hampshire Motor Speedway. Vainqueur sur le Chicagoland Speedway, Martin Truex Jr. est assuré d’être au deuxième tour.

Martin Truex Jr. s’étant imposé en ouverture des playoffs, il est déjà qualifié pour le deuxième tour qui débutera à Charlotte. Sur le New Hampshire Motor Speedway il tentera d’accroître son total de points de bonus pour les playoffs qui lui seront ajoutés au début du deuxième et potentiellement du troisième tour.

Vainqueur sur cette piste lors de la première venue de la saison au début de l’été, Denny Hamlin tentera d’ajouter une nouvelle victoire à son palmarès sur le Magic Mile. Il avait alors battu Kyle Larson, Matt Kenseth et Kevin Harvick, que des pilotes qualifiés pour les playoffs. Le pilote de la Toyota Camry n°11 arrive à Loudon avec le plein de confiance puisqu’il compte dix top-5 lors des treizième dernières épreuves, dont quatre de suite.
Vainqueur l’an dernier de cette course, Kevin Harvick compte deux victoires au New Hampshire. Lors des six dernières courses de Cup disputées sur le New Hampshire Motor Speedway il n’a manqué le top-5 qu’une seule fois.

L’épreuve en bref

Nom de la course : ISM Connect 300
Circuit : New Hampshire Motor Speedway (ovale de 1,058 mile)
Distance : 300 tours / 317,4miles
Segment 1 : 75 tours / 79,35 miles
Segment 2 : 75 tours / 79,35 miles
Segment 3 : 150 tours / 158,7 miles
Diffusion : NBCSN, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France


Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle pole pour Kyle Busch en Cup

Message  Johan le Sam 23 Sep - 12:53



Dans la batailles des Kyle, Larson a pris l’avantage lors des essais, Busch lui a répondu lors des qualifications des Monster Energy NASCAR Cup Series sur le New Hampshire Motor Speedway. Tous deux partiront de la première ligne.


Kyle Busch signe la pole position des ISM Connect 300 sur le New Hampshire Motor Speedway, sa vingt-troisième en carrière dans la première division de la NASCAR. Le plus jeune des frères Busch a tourné en 28,203 secondes à 135,049 mph de moyenne lors de l’ultime partie des qualifications pour décrocher la pole position et devancer de tout juste trois centièmes de seconde Kyle Larson.

Les pilotes qualifiés pour les playoffs ont répondu présents puisqu’ils sont treize dans les quatorze premiers. Denny Hamlin et Ryan Blaney seront sur la deuxième ligne alors que Martin Truex Jr, Kevin Harvick, Kurt Busch, Erik Jones, Kasey Kahne et Matt Kenseth complètent le top-10.

Viennent ensuite Jamie McMurray, Jimmie Johnson, Brad Keselowski et Chase Elliott. Les deux coéquipiers de la Richard Childress Racing qualifiés pour les playoffs, Austin Dillon et Ryan Newman sont en neuvième ligne alors que Ricky Stenhouse Jr. est repoussé en vingt-quatrième position.

Après avoir manqué quatre fois de suite l’inspection qui a précédé les qualifications, Joey Logano n’a pu prendre part à la séance qualificative et s’élancera de l’arrière du peloton ce dimanche.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Kyle Busch s’extirpe de la fumée pour gagner !

Message  Johan le Lun 25 Sep - 12:08



Après une première course des playoffs marquée par une pénalité dans les stands, Kyle Busch et son équipe ont rebondi à Loudon pour décrocher la victoire en Monster Energy NASCAR Cup Series.

La victoire tient parfois à pas grand-chose, une décision du chef d’équipe ou du pilote peut faire basculer la balance du bon ou du mauvais côté. À mi-course Kyle Busch a pris la décision de passer entre le mur extérieur et les voitures accidentées, alors que l’espace était minime, Kyle Busch a réussi à s’extirper du chaos et de la fumée sans la moindre égratignure, une décision qui lui permettra de gagner quelques dizaines de minutes plus tard.

Sous le drapeau à damier des ISM Connect 300 disputés sur le New Hampshire Motor Speedway de Loudon, Kyle Busch devance Kyle Larson, Matt Kenseth, Brad Keselowski, Martin Truex Jr, Erik Jones, Clint Bowyer, Daniel Suárez, Ryan Blaney et Joey Logano pour le top-10.

« C’était intense. Vous ne pouviez rien voir. Il y avait un mur de fumée à la sortie du virage n°2. C’était une grande journée pour cette équipe n°18. C’est super de gagner durant cette journée très chaude. »
– Kyle Busch

Grâce à cette victoire, Kyle Busch rejoint Martin Truex Jr. en tant que pilote automatiquement qualifié pour le deuxième tour des playoffs. C’est d’ailleurs la première fois que Kyle Busch se qualifie pour un autre tour des playoffs en gagnant une course, son unique victoire dans ce format datant de Homestead en 2015, une victoire qui lui avait offert le titre de champion.

Auteur de la pole position vendredi, Kyle Busch a mené les premiers tours du premier segment avant de céder face à Martin Truex Jr, jusqu’à la fin de la première moitié de cette vingt-huitième course de la saison.

Dominateur durant la première partie de la course, Martin Truex Jr. a dû s’avouer vaincu juste avant la mi-course lorsqu’il s’est retrouvé impliqué dans un accident alors qu’il était leader de la course. Piégé par la fumée produite par le tête-à-queue de Kevin Harvick, le pilote de la Furniture Row Racing a endommagé sa voiture et n’a pu remonter jusqu’à la première place lors des 150 derniers tours de la course.

L’accident est parti d’un contact entre Austin Dillon et Kevin Harvick et a impliqué plus d’une dizaine de pilotes, dont la moitié fait partie des playoffs. Si Kevin Harvick et Kurt Busch ont été contraints d’abandonner, Denny Hamlin, Martin Truex Jr. et Austin Dillon ont pu continuer
Vainqueur du premier segment, Martin Truex Jr. ne perd pas tout puisqu’il ajoute un point de bonus au classement des playoffs, mais c’est six de plus qu’il comptait ajouter lors de cette course du New Hampshire.

Les dix dernières places qualificatives vont donc se jouer la semaine prochaine sur le Monster Mile de Dover. Austin Dillon, Ryan Newman, Kurt Busch, Kasey Kahne sont pour l’instant éliminés. Les deux pilotes de la Richard Childress Racing sont respectivement à égalité et à un point de retard de la douzième et dernière place qualificative détenue par Ricky Stenhouse Jr. Pour rappel, en cas d’égalité entre plusieurs pilotes c’est le meilleur résultat qui fait la différence. S’ils ont tous le même meilleur résultat, c’est celui qui l’a réalisé le premier qui est classé devant.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Apache Warrior 400 – présentation de la course

Message  Johan le Jeu 28 Sep - 13:06



La première course décisive des playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series arrive avec l’épreuve de Dover qui marquera la fin du premier tour. À l’issue de cette course de 400 miles, il ne seront plus que douze à jouer le titre.

La course de Loudon a qualifié non pas un, ni deux, mais bien trois pilotes. Grâce à sa victoire Kyle Busch a rejoint Martin Truex Jr. au prochain tour, Kyle Larson et Brad Keselowski seront également de la partie, puisqu’ils sont assurés d’être parmi les neuf premiers pilotes à être qualifiés sans victoire à l’issue de ces trois premières courses.

À Dover, il ne restera donc plus que huit places à distribuer parmi les douze pilotes n’étant pas encore sûr d’être au deuxième tour. Austin Dillon, Ryan Newman, Kurt Busch et Kasey Kahne sont pour l’instant du mauvais côté de la barrière, mais sur le Monster Mile tout pourra changer en une fraction de seconde.

Pour la septième année consécutive la course de Dover est la troisième des playoffs, ce qui fait que depuis l’instauration des éliminations en 2014, la course disputée sur l’ovale du Delaware a toujours été une course couperet. Cette course a été un bon présage pour le futur champion, quatre fois, deux fois en 2009 et 2010, lorsque la course la course était la deuxième des playoffs. Jimmie Johnson s’était alors imposé. Depuis que c’est la troisième course des playoffs, Brad Keselowski en 2012, puis Jimmie Johnson l’année suivante se sont imposés dans le Delaware avant de décrocher le titre quelques semaines plus tard.

La course de Dover a la particularité d’être la seule course des playoffs a toujours avoir été remportée par un pilote jouant le titre.

L’épreuve en bref

Nom de la course : Apache Warrior 400
Circuit : Dover International Speedway (ovale d’un mile)
Distance : 400 tours / 400 miles 
Segment 1 : 100 tours / 100 miles
Segment 2 : 100 tours / 100 miles
Segment 3 : 200 tours / 200 miles
Diffusion : NBCSN, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pole position pour Martin Truex Jr. à Dover

Message  Johan le Sam 30 Sep - 22:50



Les pilotes Toyota ont comme à leur habitude brillé lors des qualifications des Monster Energy NASCAR Cup Series, puisque cinq des six premières places sont occupées par des pilotes Toyota sur le Monster Mile.


Cinq voitures Toyota dans les six premières sur la grille de départ des Apache Warrior 400 sur le Dover International Speedway, la tâche s’annonce donc une fois encore ardue pour les pilotes Chevrolet et Ford tant les représentants du constructeur nippon semblent un cran au-dessus. Sur le Monster Mile, c’est Martin Truex Jr. qui s’est illustré avec la pole position, sa seconde cette saison.

Le pilote de la Furniture Row Racing a bouclé un tour de piste en 22,407 secondes à 160,664 mph de moyenne lors de l’ultime partie des qualifications pour décrocher la pole et mettre fin à la série de deux poles de suite de Kyle Busch.

Le pilote de la Toyota Camry n°18 n’est pas en reste avec la deuxième place, suivi de Kyle Larson, Matt Kenseth et Daniel Suárez pour le top-5. Sixième, Denny Hamlin parachève la domination de l’écurie de Joe Gibbs qui place ses quatre voitures dans les six premiers. Dale Earnhardt Jr, Ryan Newman, Kevin Harvick et Erik Jones complètent le top-10.

Parmi les pilotes qualifiés pour les playoffs, Ryan Blaney et Chase Elliott se partageront la sixième ligne, Kurt Busch est treizième, Ricky Stenhouse Jr, Brad Keselowski et Jimmie Johnson de la quinzième à la dix-septième place. Kasey Kahne pointe à la vingt-et-unième place, deux de mieux qu’Autin Dillon, alors que Jamie McMurray ne s’est qualifié qu’en vingt-sixième position et a été le seul des pilotes jouant le titre à ne pas passer au deuxième tour.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Kyle Busch fait la nique à Chase Elliott à Dover

Message  Johan le Lun 2 Oct - 11:38



Chase Elliott avait toutes les cartes en main pour enfin décrocher sa première victoire en Monster Energy NASCAR Cup Series, mais c’était sans compter sur un Kyle Busch des grands jours dans les derniers tours de l’épreuve.


Alors que la première division de la NASCAR pouvait avoir un nouveau vainqueur, elle a assisté à une nouvelle révérence, la marque de fabrique de Kyle Busch pour célébrer ses victoires. Le pilote de la Joe Gibbs Racing s’impose pour la quatrième fois de la saison grâce à un dépassement dans l’avant-dernier tour de la course sur Chase Elliott, toujours en panne de victoire après 70 courses dans la première division de la NASCAR.

Alors que Chase Elliott a compté jusqu’à quatre secondes d’avance sur Kyle Busch, ce dernier a fait son retard dans les trente derniers tours de la course en profitant du trafic. Si le pilote de la Joe Gibbs Racing a slalomé avec aisance entre les pilotes au-delà du tour du leader, Chase Elliott a semblé beaucoup plus précautionneux ce qui lui a fait perdre toute son avance.

« J’ai pris la trajectoire extérieure et j’ai gardé le momentum dans les lignes droites. J’avais une voiture incroyable. Je sais que Chase (Elliott) va être énervé, mais je roule contre lui depuis très longtemps et il va finir par gagner. »
– Kyle Busch

Dans les derniers tours des Apache Warrior 400, Chase Elliott n’a pas réussi à se débarrasser de Ryan Newman, l’un des pilotes les plus difficiles à dépasser. Résultat, Kyle Busch est revenu dans le parechoc arrière de la Chevrolet n°24 et ne s’est pas posé de question au moment de dépasser, la victoire était à ce prix pour le pilote de la Hendrick Motorsports.

Chase Elliott termine à la deuxième place sur l’ovale qui lui réussit le mieux depuis ses débuts dans la division reine de la NASCAR alors que Jimmie Johnson prend la troisième place. Vainqueur du premier segment, Martin Truex Jr. prend la quatrième place finale, suivi de Kyle Larson, vainqueur du deuxième segment. Clint Bowyer, Dale Earnhardt Jr., le rookie Daniel Suárez, Jamie McMurray et Brad Keselowski complètent le top-10.

Alors qu’il a remporté le deuxième segment de la course et qu’il ressort des stands en tête, Kyle Larson coupe son moteur pour économiser du carburant, mais n’arrive pas à le relancer suffisamment rapidement. Ne pouvant maintenir une vitesse suffisante derrière la voiture de sécurité, les places perdues durant la manœuvre ne lui sont pas rendues par les officiels. Résultat, c’est Chase Elliott qui assure la relance en tant que leader.

Englué dans le top-10, Kyle Larson repart sixième, le pilote de la Chip Ganasi Racing en parvient pas à remonter dans les premières positions et assiste de loin à l’explication finale.

Comme lors du premier segment un arrêt sous drapeau vert est venu rythmé cette fin de course, mais contrairement au premier segment, aucune neutralisation n’est venue interférer dans la course à ce moment-ci.

La lutte entre Ryan Newman et Ricky Stenhouse Jr. pour la dernière place qualificative a pris un tournant lors de cette salve d’arrêts sous drapeau vert lorsque Ryan Newman a décidé de rentrer quelques tours plus tôt que son rival. À l’issue des arrêts à moins de soixante tours de la fin, le pilote de la Roush Fenway Racing avait une marge de deux points (deux positions – ndlr), puis trois avant de revenir à deux unités à l’entame des vingt-cinq derniers tours.

Le pilote de la Richard Childress Racing ne sera jamais en mesure d’effectuer les deux dépassements manquants et doit se contenter de la place de premier pilote éliminé. Son coéquipier Austin Dillon, mais aussi Kasey Kahne et Kurt Busch quittent la lutte pour le titre de champion., alors que le deuxième tour des playoffs débutera dès la semaine prochaine sur le Charlotte Motor Speedway avant de se poursuivre à Talladega et de s’achever au Kansas.

Le premier tour des playoffs terminé, les pilotes encore en lice pour le titre sont désormais à 3 000 points plus les points de bonus playoffs acquis depuis le début de la saison. Martin Truex Jr. (3 059 points) conserve les commandes du championnat avec 18 points d’avance sur Kyle Busch.

Source : US Racing.com


On peut voir qu'il y a vraiment un duel entre Toyota, Martin Truex Jr contre Kyle Busch. Le 1er veut obtenir son 1er titre et le second veut confirmer en ayant un 2ème titre. On entend moins parler des "autres", à part peut-être de Chase Elliott qui n'arrête pas d'impressionner.
En tout cas, Dover n'a l'air de rien mais c'est un petit circuit d'un mile (soit 1.609 km) mais il est piégeux et il faut être expérimenté et stratégique pour tirer les marrons du feu.

Ca y est ! cheers J'ai enfin retrouver le tableau des Play-off retraçant l'évolution des play-off avec ceux qui sont encore en course pour le titre et ceux qui ne le sont plus.


_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Bank of America 500 – Présentation de l’épreuve

Message  Johan le Jeu 5 Oct - 15:38



Le premier tour des playoffs des Monster Energy NASCAR Cup Series s’est terminé à Dover la semaine dernière, ce qui fait qu’il ne reste plus que douze pilotes qualifiés pour le titre de champion. Le Charlotte Motor Speedway donne le coup d’envoi du deuxième tour.

Après deux semaines passées sur des ovales d’un mile, retour à du classique avec le Charlotte Motor Speedway et son ovale d’un mile et demi, ce qui représente la moitié des pistes utilisées pour les dix dernières courses de la saison. Tenant du titre de cette course de Charlotte, Jimmie Johnson est également le pilote le plus victorieux avec huit succès sur cet ovale ‘à domicile’ pour la majorité des équipes, puisqu’à de très rares exceptions elles sont majoritairement implantées sur Charlotte et sa banlieue.

Vainqueur des deux dernières courses cette saison, Kyle Busch sera à surveiller. S’il cherchera la passe de trois, ce qui lui assurerait une qualification pour le troisième tour des playoffs, la chose ne sera pas aisée pour Kyle Busch qui arrive sur la seule piste où il n’a jamais gagné en Monster Energy NASCAR Cup Series et ce malgré de très bonnes statistiques puisqu’il a compilé onze top-5 et seize top-10 en vingt-sept départs, pour une place moyenne à l’arrivée de 15,0. Son Driver Rating est de 105,6, avec une position moyenne en piste de 9,7.

Vainqueur huit fois à Charlotte, Jimmie Johnson compte autant de succès aux Coca-Cola 600 qu’à la course automnale et le tout en 32 départs. Le sextuple champion de la première division compte 15 top-5, 19 top-10, une place moyenne à l’arrivée de 12,7, un Driver Rating de 110,4 pour une position moyenne en piste de 8,0.

Quatre pilotes encore en lice pour le titre se retrouvent qualifiés pour la première fois de leur carrière au deuxième tour des playoffs, Kyle Larson, Jamie McMurray, Ricky Stenhouse Jr. et Ryan Blaney ont passé l’écueil du premier tour, mais la suite s’annonce plus délicate. Kyle Larson ne compte qu’un top-5 et deux top-10 pour une place moyenne à l’arrivée de 19,8 à Charlotte. Ryan Blaney n’a jamais terminé mieux que quatorzième en cinq courses à Charlotte, alors qu’en onze participations Ricky Stenhouse Jr. n’a jamais terminé dans le top-10, treizième pour meilleur résultat. Seul Jamie McMurray compte des victoires, deux en trente départs, mais aussi sept top-5, onze top-10 et une place moyenne à l’arrivée de 16,2.

L’épreuve en bref

Nom de la course : Apache Warrior 400
Circuit : Charlotte Motor Speedway (ovale d’un mile et demi)
Distance : 334 tours / 501 miles 
Segment 1 : 90 tours / 135 miles
Segment 2 : 90 tours / 135 miles
Segment 3 : 154 tours / 231 miles
Diffusion : NBC, PRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Denny Hamlin et la Joe Gibbs se réveillent lors des qualifications

Message  Johan le Sam 7 Oct - 15:31



Plus discrets que d’habitude lors de la première séance d’essais, les pilotes de la Joe Gibbs Racing ont repris les choses en main lors des qualifications des Monster Energy NASCAR Cup Series pour les Bank of America 500 disputés sur le Charlotte Motor Speedway. Denny Hamlin signe la pole position devant son coéquipier Matt Kenseth.


Denny Hamlin décroche a Charlotte sa première pole position de la saison, poursuivant ainsi sa série de treize saisons avec au moins une pole position dans la division reine de la NASCAR. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a signé un temps de 28,184 secondes à 191,598 mph lors de l’ultime partie des qualifications pour s’assurer la position de pointe. Son coéquipier Matt Kenseth échoue à seize millièmes de seconde.

« Je savais que le temps commencer à manquer, car je n’avais toujours pas de pole et je voulais garder la série d’au moins une pole par an active. J’adore venir sur cette piste, car nous roulons toujours très bien ici. »
– Denny Hamlin

Kevin Harvick et Kyle Busch se partageront la deuxième ligne, alors que Clint Bowyer et Brad Keselowski seront sur la troisième. Chase Elliott, Kurt Busch, Kasey Kahne et Kyle Larson complètent le top-10 d’une qualification qui a vu Ryan Newman et Danica Patrick atteindre la dernière partie de celle-ci.

Ryan Blaney esty quinzième, Martin Truex Jr. et Jamie McMurray en neuvième ligne, Ricky Stenhouse Jr. en vingt-deuxième position alors que Jimmie Johnson a été le premier éliminé du premier tour et est donc qualifié vingt-cinquième.

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Coup de maître du magicien Martin Truex Jr. à Charlotte !

Message  Johan le Lun 9 Oct - 12:05



Comme il l’avait fait lors du premier tour des playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series, Martin Truex Jr. s’est imposé en ouverture du deuxième tour à l’occasion des Bank of America 500 disputés sur le Charlotte Motor Speedway. Le pilote de la Furniture Row Racing est assuré d’être au troisième tour.


La domination de Toyota se poursuit en Monster Energy NASCAR Cup Series avec une quatrième victoire de suite durant ces playoffs version 2017. Déjà victorieux de la manche d’ouverture sur le Chicagoland Speedway, Martin Truex Jr. a remis le couvert lors des Bank of America 500 disputés sur le Chicagoland Speedway et s’assure une place au troisième tour des playoffs.

Martin Truex Jr. n’avait pas la meilleure voiture du peloton en début de course, mais la magie a une fois de plus opéré du côté de la Furniture Row Racing avec les bons ajustements pour remonter dans le peloton et décrocher une sixième victoire cette saison, la cinquième sur des ovales d’un mile et demi.

« Toute cette équipe a fait le travail qu’il fallait. C’est incroyable. Cette année est incroyable. »
– Martin Truex Jr.

La course disputée sur le Charlotte Motor Speedway s’est terminé sous le régime de l’Overtime après un ultime accident à quatre tours de la fin de la course, lorsque Kurt Busch est parti à la faute à la suite d’un contact avec Kyle Larson.

Martin Truex Jr. s’impose devant Chase Elliott qui termine deuxième pour la sixième fois de sa carrière. Après deux victoires lors des deux premiers segments de la course et des arrêts aux stands délicats en fin de course, Kevin Harvick termine à la troisième place, suivi de Denny Hamlin et Jamie McMurray pour le top-5.

Daniel Suárez prend la sixième place devant Jimmie Johnson, Ryan Blaney, Kasey Kahne et Kyle Larson qui pouvait espérer bien mieux avant ce contact avec Kurt Busch. Le pilote de la Stewart-Haas Racing est venu s’excuser auprès de son rival une fois la course terminée. Le Californien n’a montré aucune animosité envers le champion 2004 de la discipline devant la caméra et les micros des diffuseurs, à savoir NBC pour la télévision et PRN pour la radio.

Vainqueur des deux premiers segments de la course, Kevin Harvick a continué de dominer lors du troisième et dernier segment de la course. Le pilote de la Stewart-Haas Racing a mené malgré le retour de Martin Truex Jr.

À l’issue d’un cycle d’arrêts sous drapeau vert, Martin Truex Jr. a pris les commandes de la course pour la première fois de la journée, une première depuis 2008 pur lui à Charlotte lors de la course automnale. Alors qu’il comptait 2,4 secondes d’avance lorsqu’il a hérité de la tête de la course, le pilote de la Furniture Row Racing a vu son écart se réduire à moins d’une seconde en moins de dix tours.

Si Kevin Harvick a commencé à se plaindre du comportement de sa voiture, glissante dans les virages, Kyle Larson s’est alors affirmé comme la principale force de résistance à Martin Truex Jr., une chose logique au regard des statistiques des deux hommes sur les ovales d’un mile et demi cette saison.

Au tour 266 un accident impliquant David Ragan et Danica Patrick contraint les officiels à sortir le drapeau jaune. La tête du classement évolue une fois encore à l’issue des ravitaillements puisque Kyle Larson prend les commandes à la sortie des stands, mais le mot d’ordre pour l’ensemble des équipes est de consommer le minimum de carburant pour ne pas passer une fois supplémentaire par les stands.

La journée de Kyle Busch tourne au cauchemar lorsqu’il part une fois de plus à la faute au tour 279. Déjà à plusieurs tours le pilote de la Joe Gibbs Racing est à l’origine d’une nouvelle neutralisation qui met fin à toute tentative de course à la consommation puisque tous les pilotes passent par la voie des stands. Martin Truex Jr. reprend les commandes d’un souffle face à Kevin Harvick alors que dans le même temps les équipes de Kyle Larson et Jimmie Johnson ratent un arrêt aux stands crucial.

À dix tours de la fin un nouvel accident de Kyle Busch ressert les positions avec une neutralisation. Les leaders passent par la voie des stands pour chausser quatre gommes neuves. Martin Truex Jr. gagne la dernière bataille des stands devant Denny Hamlin et Chase Elliott.

Au classement général, Martin Truex Jr. est plus que jamais leader avant l’épreuve de Talladega qui pourrait bien tout remettre en question la semaine prochaine. 3 106 points c’est le total de Martin Truex Jr, 34 unités de plus que son plus proche poursuivant Kyle Larson. Matt Kenseth, Brad Keselowski, Ryan Blaney et Ricky Stenhouse Jr. sont pour l’instant du mauvais côté de la barrière en vue d’une qualification pour le troisième tour des playoffs, mais avec respectivement un, deux, cinq et dix points de retard sur Jamie McMurray en position de dernier qualifié, rien n’est joué.

Source : US Racing.com




Truex jr est tranquille pour le prochain tour, il est déjà qualifié. Cool Maintenant, il reste encore 7 places pour les 11 autres pilotes qui espèrent se qualifier.  Wink

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Alabama 500 – Présentation de l’épreuve

Message  Johan le Jeu 12 Oct - 14:16



L’épreuve tant attendue et tant redouté des playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series se présente au peloton cette semaine avec la venue sur le Talladega Superspeedway. L’incertitude et le risque d’accidents sont plus élevées que jamais, ce qui fait que personne, Martin Truex Jr. excepté, n’est à l’abri pour le prochain tour.

Ces dernières années Talladega était la troisième et dernière course du deuxième tour des playoffs. Cette année la course a été avancé d’une semaine dans la saison et se retrouve donc au milieu du deuxième tour, de quoi ajouter de l’incertitude et augmenter le risque de chamboulement du classement des pilotes  ? Réponse dimanche.

La course de Talladega est la quatrième et dernière du championnat 2017 à se courir avec les plaques de restriction. Souvent présentées comme des courses loteries, les courses de Daytona et Talladega peuvent accoucher d’un vainqueur surprise, mais aussi d’une longue procession de voiture en file indienne pour éviter l’accident, ce fut régulièrement le cas ces dernières années sur l’ovale mammouth de l’Alabama lors de la course des playoffs.

La course de Talladega a toujours fait partie du paysage des playoffs, mais a la particularité de n’avoir jamais été remportée par le futur champion depuis 2004 et l’instauration des playoffs. Cinq fois en treize éditions la course a été remportée par un pilote n’étant pas qualifié pour les playoffs, par deux fois, en 2009 et 2013, c’est Jamie McMurray qui s’est imposé. Le pilote de la Chip Ganassi Racing fera-t-il la passe de quatre en respectant son cycle de quatre ans entre chaque victoires ? À moins que Joey Logano, double vainqueur de la course d’automne à Talladega et absent des playoffs cette saison ne vienne inscrire son nom au palmarès.

L’épreuve en bref

Nom de la course : Alabama 500
Circuit : Talladega Superspeedway (ovale de 2,66 miles)
Distance : 188 tours / 500,08 miles 
Segment 1 : 55 tours / 146,3 miles
Segment 2 : 55 tours / 146,3 miles
Segment 3 : 78 tours / 207,48 miles
Diffusion : NBC, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

Cette course fait partie des épreuves qui peuvent contribuer à faire gagner ou perdre un championnat pour un pilote, elle est à la fois attendue et appréhendé aussi bien par la concurrence que par le public. Il est très difficile de faire un pronostic sur le nom du vainqueur.

Une chose est sure, le spectacle sera au rendez-vous et c'est une épreuve que je vous conseille de suivre.

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Brad Keselowski survit à l’enfer de Talladega

Message  Johan le Lun 16 Oct - 13:56



La course de Talladega a accouché d’un vainqueur, mais il a fallu être des plus patients pour connaître le nom du vainqueur de la trente-et-unième course de la saison 2017 des Monster Energy NASCAR Cup Series. Avec cette victoire, Brad Keselowski assure sa place au troisième tour des playoffs.

C’est finalement à quarante minutes de l’heure du coucher du soleil que Brad Keselowski s’est imposé lors des Alabama 500 disputés sur le Talladega Superspeedway. Malgré des problèmes de radio, des accidents à répétition, le pilote de la Team Penske a su se tenir hors des problèmes en fin de course pour remporter la course, a vingt-quatrième en Cup pour son trois-centième départ dans la discipline.



« J’ai survécu. C’est une journée spéciale. C’est une belle piste pour nous. C’est super d’avoir la victoire ici. »
– Brad Keselowski

Brad Keselowski devance Ryan Newman, Trevor Bayne, Joey Logano et Aric Almirola pour le top-5. Denny Hamlin prend la sixième place, suivi de Dale Earnhardt Jr, Kasey Kahne, Gray Gaulding et David Ragan pour les dix premiers.

Tant attendu, le big one est intervenu à seize tours de l’arrivée, décapitant la course plusieurs favoris à commencer par Ricky Stenhouse Jr, Kyle Busch, Kevin Harvick, Kurt Busch ou encore Jimmie Johnson. Le drapeau rouge a alors été sorti pour nettoyer la piste.

Lors de la relance à douze tours de la fin c’est le rookie Daniel Suárez qui occupe les commandes de la course, mais dès la relance, l’explication entre le pilote de la Joe Gibbs Racing et Joey Logano profite à Chase Elliott qui prend les commandes de la course au prix d’une manœuvre des plus risquées. Il ne faudra que deux tours pour assister à un nouvel accident éliminant de la course Ryan Blaney et Kevin Harvick. C’est un contact entre Joey Logano et Trevor Bayne qui est à l’origine de l’accident.

Il était écrit que le peloton était encore trop gros lors de la relance à huit tours de la fin et qu’il fallait encore éliminer d’autres pilotes. Un passage en force de Chase Elliott entre Kyle Larson et Daniel Suárez allait se solder par un nouvel accident et un troisième drapeau rouge
La course s’est alors terminée sur un sprint de trois tours avec un peloton composé d’une dizaine de voitures, digne d’un Clash, l’épreuve hors championnat qui ouvre la saison à Daytona, l’autre piste où les plaques de restriction sont utilisées.

Vainqueur du premier segment, Brad Keselowski récupère un point de bonus supplémentaire au classement des playoffs, en plus de cinq acquis avec sa victoire pour le début du troisième tour. Le deuxième segment est remporté par Ryan Blaney.

La prochaine course se déroulera sur le Kansas Speedway dimanche prochain et sera la dernière du deuxième tour des playoffs, ce qui réduira de douze à huit les prétendants au titre de champion. Brad Keselowski et Martin Truex Jr. sont pour l’instant les deux seuls pilotes assurés d’être au troisième tour.

Martin Truex Jr. continue de mener le championnat et compte 19 longueurs d’avance sur Brad Keselowski. La huitième place qualificative pour le troisième tour est pour l’instant détenue par Jimmie Johnson et ses 3074 points. Kyle Busch (7 points), Matt Kenseth (8 points), Ricky Stenhouse Jr. (22 points) et Jamie McMurray (29 points) sont pour l’instant du mauvais côté de la barrière avant l’épreuve sur le Kansas Speedway.

Source : US Racing.com


Il s'en est passé des choses à Talladega et faut croire que ça réussit souvent à Brad Keselowski puisque c'est une course où il gagne souvent. Wink



Hier soir, le site de la NASCAR disait que seulement 14 voitures ont pu rejoindre l'arrivée alors qu'au départ, il y avait 40 concurrents. affraid

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hollywood Casino 400 – Présentation de l’épreuve

Message  Johan le Ven 20 Oct - 12:37



Le deuxième tour des playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series touche à sa fin. À l’issue de l’épreuve du Kansas ils seront quatre supplémentaires à être éliminés de la course au titre, ce qui fait qu’ils ne seront plus que huit en position d’être titrés.


Qui va rejoindre Kasey Kahne, Ryan Newman, Austin Dillon et Kurt Busch, tous quatre éliminés au premier tour ? Ce sera le fil rouge de la course de dimanche sur le Kansas Speedway. Kyle Busch, Matt Kenseth, Ricky Stenhouse Jr. et Jamie McMurray sont pour l’instant du mauvais côté de la barrière. Si pour les deux derniers pilotes cités la cause semble entendue, à moins d’incidents mécaniques ou d’accident pour les pilotes en bonne position dès le début de course pour les relancer, en revanche pour les pilotes de la Joe Gibbs Racing les raisons d’y croire sont nombreuses.

Kyle Busch ne compte que cinq top-5 sur le Kansas Speedway, mais tous ont été acquis lors des cinq dernières venues de la première division de la NASCAR sur cet ovale d’un mile et demi. Sur les cinq top-5, il y a une victoire, mais c’est devant que doit regarder Kyle Busch. Jimmie Johnson est sept points devant le pilote de la Toyota Camry n°18, mais possède une moins bonne place moyenne à l’arrivée, 15,8 pour le septuple champion contre 12,1 pour le plus jeune des frères Busch. Surtout, c’est du côté des points de bonus de championnat que le bas blesse. Depuis le début de l’année, Kyle Busch a marqué 315 points, près du double de Jimmie Johnson qui plafonne à 164, ce qui fait en moyenne 10,161 points pour Kyle Busch par course contre 5,125 à Jimmie Johnson.

Avec trois poles, deux victoires, sept top-5 et treize top-10, Matt Kenseth n’est pas en reste au Kansas, mais le pilote de la Toyota Camry n°20 n’a toujours pas gagné la moindre course cette année et possède une place moyenne à l’arrivée de 14,6. S’il n’est pas dans les conditions idéales, avant le Kansas, le champion 2003 reste une menace tant la performance des voitures de la Joe Gibbs Racing ou celles affiliées (La Furniture Row Racing – ndlr) sont impressionnantes cette saison, un atout non négligeable sur un ovale d’un mile et demi.

L’épreuve en bref

Nom de la course : Hollywood Casino 400
Circuit : Kansas Speedway (ovale d’un mile et demi)
Distance : 188 tours / 500,08 miles 
Segment 1 : 80 tours / 120 miles
Segment 2 : 80 tours / 120 miles
Segment 3 : 107 tours / 160,5 miles
Diffusion : NBCSN, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Martin Truex Jr. s’impose dans l’adversité au Kansas

Message  Johan le Lun 23 Oct - 16:56



Martin Truex Jr. avait la meilleure voiture de l’épreuve des Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Kansas Speedway, Martin Truex Jr. s’est imposé, mais tout ne fut pas facile pour autant pour le pilote de la Furniture Row Racing qui a dû effacer une pénalité puis un tour de retard.

Cette année sur les ovales d’un mile et demi il y a Martin Truex Jr. et il y a les autres. En s’imposant au Kansas lors des Hollywood Casino 400, Martin Truex Jr. est devenu le premier pilote à remporter quatre victoires de rang sur ce type de tracés. Mieux encore, sa place moyenne à l’arrivée sur ces pistes cette année est de 2,8.

S’il s’est imposé au Kansas, Martin Truex Jr. le pilote de la Furniture Row Racing ne s’est pas rendu la tâche facile en étant pénalisé lors d’une relance durant le premier segment avant de devoir rentrer sous drapeau vert au début du deuxième segment pour une vibration, cette action lui fera perdre un tour, qu’il récupèrera au gré des neutralisations pour décrocher sa sixième victoire cette saison sur un ovale d’un mile, là aussi un record supplémentaire à l’actif du pilote de la Toyota Camry n°78.



« Je suis fier de tous ces gars. Cette piste est incroyable. Aujourd’hui ce fut plus compliqué qu’au printemps, mais nous avons persévéré. »
– Martin Truex Jr.

Cette victoire Martin Truex Jr. et son équipe n’ont pas manqué de la dédier à Jim Watson un membre d’équipe tragiquement décédé samedi des suite d’une attaque cardiaque.

Sous le drapeau à damier, Martin Truex Jr. Martin Truex Jr. devance Kurt Busch, Ryan Blaney, Chase Elliott, Denny Hamlin, Chris Buescher, Dale Earnhardt Jr, Kevin Harvick, Aric Almirola et Kyle Busch pour les dix premiers.

Alors que Kyle Busch et Denny Hamlin ont remporté les deux premiers segments de la course, Martin Truex Jr. prenait son mal en patience dans le peloton pour remonter, tandis que la bataille pour la qualification au troisième tour des playoffs battait son plein.

Victime d’un problème moteur en début de course, Kyle Larson ne survit pas à se deuxième tour des playoffs, tout comme son coéquipier de la Chip Ganassi Racing, Jamie McMurray. Ricky Stenhouse Jr. et Matt Kenseth sont les deux autres pilotes éliminés. Pour le pilote de la Joe Gibbs Racing, c’est une faute de son équipe qui l’a condamné. Impliqué dans l’accident du tour 198, il est passé par la voie des stands pour réparer, mais un septième mécanicien est intervenu sur la voiture, ce que n’autorise pas le règlement. Les officiels ont appliqué le règlement et prononcé l’exclusion de l’équipe n°20 de cette course.

L’accident du tour 198 est parti d’une perte de contrôle d’Erik Jones et impliqué de nombreux pilotes, dont Matt Kenseth et Jamie McMurray qui jouaient leur survie dans ces playoffs. Parmi les pilotes encore en lice pour le titre, Jimmie Johnson et Ricky Stenhouse Jr. ont également connu leurs lots de problèmes, le septuple champion en partant par deux fois à la faute, alors que le pilote de la Roush Fenway Racing a tapé le mur extérieur, mettant ainsi fin à ses espoirs de qualification.

Alors que le troisième tour des playoffs débutera la semaine prochaine sur le Martinsville Speedway et sera également composé des courses sur le Texas Motor Speedway et le Phoenix Raceway, ils ne sont désormais plus que huit en lice pour le titre, Martin Truex Jr, Kyle Busch, Brad Keselowski, Jimmie Johnson, Kevin Harvick, Denny Hamlin, Ryan Blaney et Chase Elliott.


Source : US Racing.com


Les pilotes encore en lice pour le titre. Wink




_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

First Data 500 – Présentation de l’épreuve

Message  Johan le Jeu 26 Oct - 13:04



C’est sur le plus petit ovale de la saison que débute le troisième tour des playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series. Comme toujours, la patience sera le maître-mot pour la victoire.

Pour les huit pilotes encore en lice pour le titre de champion, gagner à Martinsville c’est s’assurer une place en finale, mais pour cela il faudra survivre aux 500 tours que propose cette course. Si ce n’est pas la première fois cette saison que les essais et la course se dérouleront sur une période condensée de deux jours, se sera la toute première fois que les qualifications auront lieu le jour de la course. Conséquence directe de ce format, c’est le résultat des qualifications du Kansas la semaine dernière qui déterminera l’ordre de choix des emplacements dans les stands. Auteur de la pole position sur le Kansas Speedway, Martin Truex Jr. aura donc tout le loisir de choisir, ou non, l’emplacement le plus proche de la sortie des stands, un avantage sur ce tracé.

Sur cette piste, la plus ancienne à être inscrite au calendrier, il faudra parfois pousser pour passer, mais sans trop en faire pour ne pas risquer la vengeance de son rival. Qui dit petit développement (0,526 mile seulement, 846 mètres – ndlr) dit trafic dense et ce en à peine plus d’une dizaine de tours pour les leaders une fois la relance effectuée, là aussi l’une des composantes de la victoire. Savoir se jouer du trafic, sans perdre de temps et sans s’assurer les foudres de celui qui est doublé sera l’une des clés de la victoire dimanche.

Enfin, la dernière chose à gérer sur cette piste sera l’usure des freins. Avec deux freinages importants par tour, ceci répété entre 400 et 450 fois pendant la course (Il y a eu entre 51 et 112 tours derrière la voiture de sécurité ces dix dernières années – ndlr), il n’est pas rare d’avoir une pédale de frein dont la course s’allonge au fur et à mesure des tours, forçant ainsi le pilote à adapter sa conduite, sous peine de partir à la faute et d’hypothéquer ses chances.

L’épreuve en bref

Nom de la course : First Data 500
Circuit : Martinsville Speedway (ovale de 0,526 mile)
Distance : 500 tours / 263 miles 
Segment 1 : 130 tours / 68,38 miles
Segment 2 : 130  tours / 68,38 miles
Segment 3 : 240 tours / 126,24 miles
Diffusion : NBCSN, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Kyle Busch s’impose dans le chaos le plus complet à Martinsville

Message  Johan le Lun 30 Oct - 19:10



L’incertitude a duré jusqu’au bout à Martinsville en Monster Energy NASCAR Cup Series, mais la qualification pour la finale à Homestead était à ce prix et c’est finalement Kyle Busch qui s’impose sur le plus petit ovale de la saison.

Brad Keselowski, Chase Elliott et Denny Hamlin ont tour à tour eu la main pour remporter les First Data 500 sur le Martinsville Speedway, mais c’est finalement Kyle Busch qui a conclu, profitant des erreurs et des tentatives désespérées des uns et des autres pour aller glaner une victoire, synonyme de qualification pour la finale à Homestead.

Sous le drapeau à damier, le pilote de la Toyota Camry n°18 s’impose devant Martin Truex Jr, Cint Bowyer, Brad Keselowski, Kevin Harvick, Trevor Bayne, Denny Hamlin, Ryan Blaney, Matt Kenseth et Ricky Stenhouse Jr.

« C’est une grande victoire pour cette équipe. Les gars ont fait du bon boulot. Nous n’étions pas les meilleurs tout au long de la journée. Maintenant nous allons à Homestead. »
– Kyle Busch

Alors qu’il ne semblait pas en mesure de s’imposer, Kyle Busch a profité de l’ultime relance pour prendre le meilleur sur son coéquipier Denny Hamlin qui n’a pas réussi à faire à Kyle Busch ou Martin Truex Jr. ce qu’il a fait à Chase Elliott quelques instants auparavant, s’appuyer sur son rival pour passer.

Ecarté de la troisième place par Clint Bowyer dans le dernier virage, Denny Hamlin tentera de résister coûte que coûte, en s’appuyant sur Ryan Blaney, ce qui aura pour effet domino d’envoyer Kevin Harvick et Trevor Bayne dans le mur sous le drapeau à damier et de créer un carambolage avec ce qui restait du peloton.

Vainqueur des deux premiers segments de la course, Brad Keselowski s’affirme comme l’un des favoris pour ajouter son nom au palmarès de Martinsville, mais la concurrence, à commencer par son grand rival, Kyle Busch ne l’entend pas de cette oreille et dès l’entame de la dernière partie de la course c’est Kyle Busch qui occupe les commandes de la course. Le drapeau jaune causé par Kyle Larson et le passage aux stands des leaders n’y change rien.

Chase Elliott, six fois deuxième dans la division reine de la NASAR veut lui aussi son jour de gloire et enfin décrocher sa première victoire en carrière. Dans le top-5 tout au long de la course, il prend les commandes pour la première fois au tour 325.

Un contact entre Landon Cassill et David Ragan est à l’origine du tête-à-queue de ce dernier et de la huitième neutralisation de la course, l’occasion pour tous les leaders de passer une fois encore par la voie des stands, l’occasion pour les mécaniciens de Brad Keselowski de replacer la Ford Fusion n°2 en tête de la course devant Kyle Busch, Chase Elliott, Martin Truex Jr. et Joey Logano pour les cinq premiers lors de la relance au tour 368.

Il faudra vingt tours à Chase Elliott pour effectuer son retour sur Brad Keselowski et reprendre les commandes en profitant du trafic. Alors que l’écart entre Chase Elliott et Brad Keselowski fluctuera au gré du trafic rencontré par les deux premiers de la course, un drapeau jaune à moins de cinquante tours de la fin causé par Carl Long rebat toutes les cartes. Chase Elliott conserve les commandes à l’issue du passage par la voie des stands devant Brad Keselowski, Joey Logano, Kyle Busch et Martin Truex Jr.

La bataille pour la victoire finale s’est intensifiée au fur et à mesure que le drapeau à damier approchait et après une bataille ponctuée de plusieurs coups de parechocs, Brad Keselowski reprend les commandes à moins de trente tours de la fin, mais la tension monte encore d’un cran entre Joey Logano et Kyle Busch pour la troisième place. Le contact est violent entre la Toyota Camry n°18 et la Ford Fusion n°22 causant la crevaison de Joey Logano, une neutralisation et une relance s’annonçant électrique à quatre tours de la fin.

Alors que Brad Keselowski surprend en choisissant l’extérieur, Chase Elliott effectue un dépassement appuyé dans le virage n°3 pour prendre les commandes, avant de subir le même sort un tour plus tard de Denny Hamlin, à ceci près que Brad Keselowski a gardé le contrôle de sa voiture alors que Chase Elliott est parti à la faute.

Une fois le drapeau à damier franchi, le pilote de la Hendrick Motorsports est venu se confronter à celui de la Joe Gibbs Racing pour la plus grande joie du public qui a conspué Denny Hamlin autant qu’elle soutenait Chase Elliott.

Au classement général, Martin Truex Jr. compte 4 117 points, 17 de plus que Kyle Busch. Brad Keselowski est à 38 points, Kevin Harvick à 64, Jimmie Johnson à 67, Ryan Blaney à 70, Denny Hamlin à 72 et Chase Elliott à 90.

Grâce à sa victoire, Kyle Busch est pour l’instant le seul pilote assuré d’être en finale à Homestead.

Source : US Racing.com


Il reste peu de course et forcément, les esprits s'échauffent à Martinsville.



_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

AAA Texas 500 – Présentation de l’épreuve

Message  Johan le Jeu 2 Nov - 12:48



Sur le Texas Motor Speedway, sept pilotes peuvent encore valider leur place pour la finale en Monster Energy NASCAR Cup Series, mais sur cet ovale d’un mile et demi Martin Truex Jr. sera le grand favori.

Le Texas Motor Speedway représente la dernière grande répétition avant la finale disputée à Homestead dans un peu moins de trois semaines, puisqu’il s’agit de la dernière piste d’un mile et demi avant la finale. Une dernière chance donc de contrecarrer les plans de Martin Truex Jr, homme fort cette saison sur ces pistes de s’imposer et donc de rejoindre Kyle Busch en finale s’il s’agit d’un des sept pilotes encore en lice pour le titre à ne pas être qualifié.

Cette course du Texas sera également la dernière de la saison sur une distance de 500 miles. Outre Martin Truex Jr, les pilotes de la Joe Gibbs Racing seront également à surveiller, Kyle Busch déjà vainqueur à Martinsville, pourrait en cas de victoire, ouvrir une seconde place qualificative aux points pour la finale, ce qui forcerait ses rivaux à être le plus régulier possible et à prendre un maximum de points de bonus lors des segments. Agressif à Martinsville, Denny Hamlin sera également à surveiller.

L’épreuve en bref

Nom de la course : AAA Texas 500
Circuit : Texas Motor Speedway (ovale d’un mile et demi)
Distance : 334 tours / 501 miles 
Segment 1 : 85 tours / 127,5 miles
Segment 2 : 85 tours / 127,5 miles
Segment 3 : 164 tours / 246 miles
Diffusion : NBCSN, PRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

Ca promet d'être palpitant parce que le Texas Motor Speedway est un circuit assez difficile. bounce

Pour la finale, il ne reste 3 places pour 7 pilotes. Il y aura beaucoup de casse, je pense. What a Face

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Kurt Busch en pole avec le record au Texas

Message  Johan le Sam 4 Nov - 12:53



Sur le Texas Motor Speedway Kurt Busch a franchi la barre des 200 mph de moyenne pour signer la pole positon des AAA Texas 500, antépénultième épreuve de la saison 2017 des Monster Energy NASCAR Cup Series.

26,877 secondes, c’est le temps qu’il a fallu à Kurt Busch pour décrocher la pole position sur le Texas Motor Speedway. Le pilote de la Stewart-Haas Racing, dont l’avenir est toujours incertain, a été l’un des cinq pilotes à passer la barre des 200 mph de moyenne en qualifications avec une moyenne de 200,915 mph. Le pilote de la Ford Fusion n°41 signe la pole le jour de l’anniversaire de son chef d’équipe Tony « Oldman » Gibson. C’est aussi la pole la plus rapide de l’histoire sur un ovale d’un mile et demi.

« Nos gars travaillent dur. Il y avait quelque chose de bien qui arrivait aujourd’hui et c’est l’anniversaire de (Tony) Gibson. Nous eu de la malchance et nous devons aller de l’avant. »
– Kurt Busch

Denny Hamlin, Kevin Harvick, Erik Jones et Kyle Busch ont tous passé la barre des 200 mph de moyenne et se retrouvent dans le top-5 de cette séance qualificative.

Daniel Suárez, Martin Truex Jr, Ryan Blaney, Jimmie Johnson et Brad Keselowski complètent le top-10 de cette séance qualificative qui voit sept des huit pilotes en lice pour le titre être dans les dix premiers, seul Chase Elliott est le grand absent. Le pilote de la Hendrick Motorsports n’a pas réussi à satisfaire l’inspection qui a précédé les qualifications et ce à plusieurs reprises, il partira donc de l’arrière du peloton dimanche. Cette saison il n’aura pas participé aux qualifications sur le Texas Motor Speedway en Cup, puisqu’au printemps il avait connu pareille mésaventure, pour une neuvième place sous le drapeau à damier.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Kevin Harvick crée la surprise au Texas

Message  Johan le Lun 6 Nov - 13:39



Alors que Martin Truex Jr. était en tête de la course, il a vu revenir Kevin Harvick qui a finalement pris les commandes à dix tours de la fin de course pour remporter sa première course sur le Texas Motor Speedway en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Le film tant vu cette saison sur les ovales d’un mile et demi en Monster Energy NASCAR Cup Series ne s’est pas terminé de la même façon cette fois-ci sur le Texas Motor Speedway avec la victoire de Kevin Harvick lors des AAA Texas 500. Kevin Harvick s’offre ainsi sa seconde victoire cette saison, sa première sur ovale, puisqu’il s’était imposé sur le Sonoma Raceway en juin. Il remporte également sa première course de Cup sur l’ovale d’un mile et demi du Texas.

Sur une piste où la trajectoire préférentielle se situait clairement à l’intérieur, c’est finalement par l’extérieur que Kevin Harvick a trouvé l’ouverture à dix tours de la fin, en profitant d’une erreur de Martin Truex Jr.  Le pilote de la Stewart-Haas Racing n’a alors plus été revu par son rival de la Furniture Row Racing.

« C’est super d’être sur la Victory Lane au Texas. J’ai été capable de passer Martin (Truex Jr.) par l’extérieur. La plus grande chose est la confiance engrangée depuis Chicagoland. Nous allons à Homestead pour le championnat. »
– Kevin Harvick

Sous le drapeau à damier, la course la plus chaude de l’histoire du Texas Motor Speedway, disputée sous 34 °C, Kevin Harvick devance Martin Truex Jr, Denny Hamlin, Matt Kenseth, Brad Keselowski, Ryan Blaney, Joey Logano, Chase Elliott, Kurt Busch et le rookie Erik Jones.

Grâce à cette victoire Kevin Harvick est assuré de jouer le titre en finale à Homestead et connaît deux de ses trois adversaires, puisque Kyle Busch est qualifié depuis la semaine dernière et sa victoire à Martinsville alors que Martin Truex Jr. est sûr d’être qualifié aux points. À Phoenix cinq pilotes se joueront donc la dernière place qualificative.

Poussé par Clint Bowyer, Landon Cassill part à la faute dans le virage n°1 peu après le début du dernier segment de la course. Cette neutralisation a pour effet de remettre Kyle Busch dans le tour du leader.

Alors qu’un tête-à-queue de Michael McDowell intervient pendant une salve d’arrêts sous drapeau vert, Martin Truex Jr, leader avant les arrêts, relance en tête à 98 tours du drapeau à damier. Le pilote de la Furniture Row Racing s’est calé sur la stratégie de Matt Kenseth qui ne s’étant pas arrêté à l’issue du deuxième segment a dû passer par les stands plus tôt que ses rivaux. L’avantage des pneumatiques étant prépondérant au Texas, Martin Truex Jr. a choisi de couvrir la stratégie emmenant dans son sillage la majorité des leaders.

Un acciden entre Ray Black Jr. et Jeffrey Earnhardt à 65 tours de la fin offre aux équipes un dernier passage par la voie des stands sous drapeau jaune pour faire le plein de carburant. Denny Hamlin, Joey Logano et Kasey Kahne font partie de ceux qui ne prennent que deux pneumatiques neufs durant cette arrêt. Martin Truex Jr, quatrième à la sortie des stands est le premier pilote avec quatre pneumatiques neufs.

À cinquante tours du drapeau à damier Kyle Larson perd le contrôle de sa Chevrolet n°42 dans le virage n°1 et tape le mur. Les officiels n’ont d’autre choix que de sortir le drapeau rouge afin de nettoyer la piste. Lors du retour sous régime de drapeau jaune, les leaders choisissent de rester en piste. Si Denny Hamlin relance la course à l’intérieur en tant que leader, c’est Martin Truex Jr. qui ressort du virage n°2 en tête du peloton.

Au classement général, Brad Keselowski détient la dernière place qualificative avec 19 points d’avance sur Denny Hamlin. Ryan Blaney est relégué à 22 points, Chase Elliott à 49 et Jimmie Johnson à 51. Pour les deux pilotes de la Hendrick Motorsports la victoire est impérative pour jouer le titre à Homestead, alors que pour Denny Hamlin et Ryan Blaney les circonstances de courses pourraient permettre de se qualifier sans victoire.


Source : US Racing.com


Effectivement, il a crée la surprise et ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme "The Closer" parce qu'il est capable de souffler la victoire à n'importe quel adversaire au tout dernier tour, Harvick vient encore de le prouver au Texas. Et si c'était lui le champion 2017 ?



Comme il est dit dans la vidéo, "la patience de Harvick paye".




Maintenant, Il y a 5 pilotes pour une place dont 2 qui sont bien embêtés et qui n'ont pas d'autres choix de gagner la prochaine course pour pouvoir aller en finale, ce sont les 2 pilotes Hendrick. Dans l'histoire, Johnson a le plus à perdre.


L'idéal serait de voir le dernier qualifié pour la finale Denny Hamlin parce qu'il n'a pas encore été titré tout comme Truex jr qui, lui est déjà assuré.

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Can-Am 500 – Présentation de l’épreuve

Message  Johan le Jeu 9 Nov - 13:40



Le Phoenix Raceway représente la dernière chance pour cinq pilotes de se qualifier pour la finale des Monster Energy NASCAR Cup Series et ainsi rejoindre Kyle Busch, Kevin Harvick et Martin Truex Jr. pour jouer le titre à Homestead.

Contrairement aux années précédentes, il n’y aura qu’un seul pilote qui pourra se qualifier pour la finale des Monster Energy NASCAR Cup Series à l’issue de l’épreuve sur le Phoenix Raceway. Kyle Busch et Kevin Harvick se sont qualifiés par une victoire, respectivement à Martinsville et au Texas, alors que Martin Truex Jr. a déjà son billet pour la finale du fait de son avance au championnat sur le premier pilote éliminé.

La lutte pour la dernière place qualificative va donc se concentrer entre Brad Keselowski, Denny Hamlin, Chase Elliott et Jimmie Johnson.  Si Brad Keselowski dispose de dix-neuf points d’avance sur son plus proche rival au classement général, une victoire d’un des quatre autres pilotes encore en lice et il sera éjecté de la finale. Si pour Denny Hamlin et Ryan Blaney la victoire n’est pas obligatoire, les deux pilotes de la Hendrick Motorsports n’ont pas le choix, s’ils veulent attendre la finale, la victoire est impérative.

Sur cet ovale d’un mile Kevin Harvick sera le pilote à surveiller. Avec huit victoires à son actif dans la division reine de la NASCAR, quatre de plus que Jimmie Johnson, il détient le record de victoires sur ce tracé. En cas de victoire, il deviendrait le neuvième pilote à avoir au moins neuf victoires sur une seule piste.

L’épreuve en bref


Nom de la course : Can-Am 500
Circuit : Phoenix Raceway (ovale d’un mile)
Distance : 312 tours / 312 miles 
Segment 1 : 75 tours / 75 miles
Segment 2 : 75 tours / 75 miles
Segment 3 : 162 tours / 162 miles
Diffusion : NBC, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 20475
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster Energy NASCAR Cup

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum