Monster Energy NASCAR Cup

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Austin Dillon en pole au Texas

Message  Johan le Dim 6 Nov - 12:18


Seul pilote de la Richard Childress Racing qualifié en playoffs cette année dans la division reine de la NASCAR, Austin Dillon s'est fait sortir au deuxième tour. Au Texas il décroche la pole position, la toute première sur cette piste pour la Richard Childress Racing.

© Sean Gardner/NASCAR via Getty Images



Grâce à un tour bouclé en 28,081 secondes à 192,301 mph de moyenne lors de la troisième et dernière phase des qualifications, Austin Dillon a décroché la pole position des AAA Texas 500 sur le Texas Motor Speedway. Le pilote de la Richard Childress Racing partagera la première ligne avec Joey Logano.

Kevin Harvick, Brad Keselowski et Kyle Larson complètent le top-5, alors que Paul Menard, Matt Kenseth, le rookie Ryan Blaney, Carl Edwards et Kurt Busch sont dans les dix premiers. Chase Elliott et Martin Truex Jr. ont atteint la dernière partie des qualifications, mais se partageront la sixième ligne de la grille.

Des pilotes encore en lice pour le titre, Denny Hamlin est dix-septième, deux places devant Jimmie Johnson, alors que Kyle Busch a signé le vingt-quatrième chrono.

Le pilote de la Toyota Camry n°18 a connu une journée de vendredi particulièrement compliquée au Texas. Après une sortie de piste dès les premiers instants de la première séance d'essais, c'est une fuite d'eau qui a empêché le champion en titre de défendre pleinement ses chances en qualifications. La fuite provient d'une erreur lors du montage du moteur, la Joe Gibbs Racing ayant décidé de garder le moteur de la voiture principale lors que celle de réserve a été sortie.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Carl Edwards passe entre les gouttes au Texas

Message  Johan le Lun 7 Nov - 12:13


La patience fut la clé du succès pour Carl Edwards en NASCAR Sprint Cup Series sur le Texas Motor Speedway à l'occasion des AAA Texas 500 disputés près de six heures après le départ initialement prévu.


© Jerry Markland/Getty Images


Après Jimmie Johnson, c'est Carl Edwards qui a validé son ticket pour la finale en NASCAR Sprint Cup Series après sa victoire sur le Texas Motor Speedway lors des AAA Texas 500. Le pilote de la Joe Gibbs Racing, leader lorsque le drapeau rouge est sorti à l'issue du tour 293 pour une nouvelle averse, a été déclaré vainqueur quelques instants plus tard lorsque les officiels ont décidé d'arrêter définitivement la course.

Carl Edwards s'impose ainsi pour la quatrième fois de sa carrière sur le Texas Motor Speedway et met ainsi fin à une hégémonie de quatre ans de Jimmie Johnson lors de l'épreuve automnale.

Le pilote de la Toyota Camry n°19 qui n'a pu célébrer sa victoire par son traditionnel salto arrière du fait de l'interruption de la course par les officiels aura donc une chance de décrocher un titre de champion pour la première fois depuis sa finale perdue en 2011 face à Tony Stewart.

“En fait, j'adore ça. La pression montait et nous honnêtement nous avons fait ce que nous avions à faire. Nous avons une chance au championnat et c'est ce que nous voulions. Je ne peux pas attendre d'être à Homestead.”
— Carl Edwards

Au tour 258 les mécaniciens de Carl Edwards ont sorti le ravitaillement qu'il fallait en 11,8 secondes alors que Martin Truex Jr., alors leader de la course, n'a pu faire mieux que 12,5 secondes perdant ainsi la tête.

Leader lors de 178 des 188 premiers tours, Joey Logano termine deuxième et du propre aveu du pilote de la Team Penske il lui a manqué dix à quinze tours pour reprendre les commandes de la course et ainsi aller décrocher une victoire salvatrice dans ce dernier tour des playoffs en NASCAR Sprint Cup Series. Martin Truex Jr. termine troisième devant Chase Elliott, Kyle Busch, Kevin Harvick, Matt Kenseth, Kasey Kahne, Denny Hamlin et Ryan Newman pour les dix premiers.

Au classement général Carl Edwards occupe la septième place avec vingt-cinq points de retard sur le leader, Jimmie Johnson, met du fait de sa victoire il est automatiquement qualifié pour la finale et ce quel que soit son résultat et celui de ses adversaires dimanche prochain à Phoenix. Joey Logano et Kyle Busch comptent le même nombre de points que Jimmie Johnson et sont donc aux trois et quatrièmes places. Le pilote de la Team Penske est classé devant son adversaire, puisqu'il a enregistré le meilleur résultat sur ce tour.

Matt Kenseth premier pilote éliminé est à un point de son coéquipier, Denny Hamlin à deux. Vainqueur de six des huit dernières courses disputées sur le Phoenix International Raceway, Kevin Harvick à dix-huit points de la dernière place qualificative, alors que Kurt Busch est à trente-quatre unités.
Victime d'une tenue de route délicate tout au long de la course, Kevin Harvick a touché Austin Dillon au tour 262 ce qui a eu pour effet d'envoyer l'auteur de la pole position dans le mur et de provoquer sa colère. Kevin Harvick s'est rapidement excusé dans sa radio, mais le pilote de la Richard Childress Racing n'y a pas cru un seul instant.

Source : US Racing.com

Edwards a été malin, il a toujours eu la science de la course. Ce qui lui a permit d'être là au bon endroit au bon moment. Il a une (grosse) chance d'être titré pour cette saison mais Edwards aura fort à faire.

Kenseth, Hamlin, Harvick et Kurt Busch doivent impérativement gagner pour espérer se qualifier pour la finale à Homestead. Logano et Kyle Busch ont un petit avantage mais d'une course à l'autre, ca peut changer du tout au tout. Surtout pour ceux qui n'ont pas encore leur ticket pour la finale. bounce

Cela a l'air équilibré. Wink

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Can-Am 500 - Présentation de la course

Message  Johan le Mer 9 Nov - 21:35


Horaires, pilotes engagés, anciens vainqueurs, retrouvez toutes les informations de la course du week-end à venir en NASCAR Sprint Cup Series.


© Chris Trotman/Getty Images


Le Phoenix International Raceway est la dernière étape pour se qualifier pour la grande finale de la semaine prochaine à Homestead et ainsi rejoindre Jimmie Johnson et Carl Edwards déjà qualifiés après leurs victoires de Martinsville et du Texas respectivement. Avec quatre pilotes en deux points au classement général (Joey Logano, Kyle Busch, , Matt Kenseth et Denny Hamlin - ndlr), la position en piste sera primordiale puisque deux positions de différence pourront faire la différence. Les points de bonus auront également un rôle clé dans la qualification pour la finale.

Présenté comme le grand favori de la course, Kevin Harvick aura fort à faire, puisqu'il compte dix-huit points de retard sur le dernier pilote qualifié. Une victoire est quasiment obligatoire pour le champion 2014 dans ce qui est présenté comme la course de la dernière chance, s'il veut atteindre la finale.



L'épreuve

Nom de la course      Can-Am 500
CircuitPhoenix International Raceway (ovale d'un mile)
Distance312 tours / 312 miles (500 kilomètres)
Les engagésListe (PDF)
Les horairesTexas - les horaires
 

Les anciens vainqueurs


2015Dale Earnhardt Jr.
2014    Kevin Harvick
2013Kevin Harvick
2012Kevin Harvick
2011Kasey Kahne
2010Carl Edwards
2009Jimmie Johnson
2008Jimmie Johnson
2007Jimmie Johnson
2006Kevin Harvick
 

Retransmission


Télévision      NBC et AB Moteurs pour la France
RadioMRN et SiriusXM NASCAR Radio

La course en 2015


Grandissime favori de la course, Kevin Harvick était battu par un Dale Earnhardt Jr. opportuniste. Le pilote de la Hendrick Motorsports était déjà éliminé de la course au titre et n'a donc pas pu se qualifier pour la grande finale.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Première pole en Sprint Cup pour Alex Bowman

Message  Johan le Sam 12 Nov - 14:35


Le jeune pilote de la Hendrick Motorsports, Alex Bowman, a décroché sa première pole position en carrière dans la première division de la NASCAR à l'occasion des Can-Am 500.

© Sarah Crabill/Getty Images

Cela a parfois du bon de courir à domicile. Natif de Tucson dans l'Arizona, Alex Bowman a décroché sur le Phoenix International Raceway sa toute première pole position en NASCAR Sprint Cup Series. Le pilote de la Chevrolet n°88, qui remplace Dale Earnhardt Jr. à la Hendrick Motorsports réalise cette performance pour son quatre-vingtième départ dans la division reine et ce alors que sa place moyenne au départ avant cette pole position était de 31,6.

C'est un tour bouclé en 25,619 secondes à 140,521 mph de moyenne dans l'ultime phase des qualifications qui a offert la pole position au pilote de la Hendrick Motorsports dans l'avant-dernière épreuve de la saison. Il partagera la première ligne avec Kyle Larson, auteur du meilleur chrono de la première séance d'essais.

Chase Elliott et Joey Logano seront en embuscade en deuxième ligne, alors que Denny Hamlin et Kevin Harvick seront sur la troisième. Austin Dillon, Ryan Blaney, Jamie McMurray et Matt Kenseth complèteront le top-10 au moment du départ.

Carl Edwards et Kurt Busch seront sur la sixième ligne de la grille, Jimmie Johnson s'est qualifié dix-septième et Kyle Busch dix-neuvième.
Martin Truex Jr. n'a pas signé de chrono et s'élancera donc dernier dimanche, sa voiture n'a pas réussi à passer l'inspection qui a précédé les qualifications, le pilote de la Furniture Row Racing n'a donc pas été autorisé à effectuer le moindre tour lors de la première partie de la séance qualificative.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Joey Logano arrache sa qualification en finale

Message  Johan le Lun 14 Nov - 12:17


Joey Logano s'est imposé en NASCAR Sprint Cup Series au terme d'une fin de course complètement débridée. Grâce à cette victoire il se qualifie pour la finale et défendra ses chances de titre la semaine prochaine.


© NASCAR


Joey Logano a fait coup double en s'imposant sur le Phoenix International Raceway lors des Can-Am 500 puisque le pilote de la Team Penske assure sa qualification pour la finale de la NASCAR qui se déroulera la semaine prochaine en Floride sur l'Homestead-Miami Speedway. Joey Logano rejoint Jimmie Johnson et Carl Edwards qualifiés avec des victoires à Martinsville et au Texas respectivement, ainsi que Kyle Busch qui en terminant deuxième est assuré de défendre son titre.

Alors qu'Alex Bowman avait la voiture la plus rapide de la course, le pilote de la Hendrick Motorsports a mené 194 des 324 tours, Matt Kenseth avait la victoire et la qualification en main à deux tours de l'arrivée, jusqu'à ce que Michael McDowell parte à la faute et force les officiels à sortir le drapeau jaune pour la huitième fois. Lors de la relance, Alex Bowman, poussé par Kyle Busch, tape Matt Kenseth qui claque la porte dans le virage n°1. Un incident de course lourd de conséquence pour le pilote de la Toyota Camry n°20 qui termine dans le mur et abandonne la tête de la course à Joey Logano qui n'en demandait pas temps.

“C'est si bon. Cette équipe le mérite. Nous avons eu un bon restart à la fin. Nous avons fait exactement ce que nous devions faire et nous tenterons de faire de même à Homestead. Je suis sans voix.”
—Joey Logano

Joey Logano parviendra à conserver les commandes lors de l'ultime relance pour aller chercher la victoire devant Kyle Busch. Kyle Larson termine troisième, alors que Kevin Harvick, quatrième, connaît l'élimination des playoffs pour la première fois avec ce format implémenté en 2014. Kurt Busch complète le top-5, alors qu'Alex Bowman termine sixième, devant Denny Hamlin, Ryan Blaney, Chase Elliott et Paul Menard pour le top-10.

En NASCAR dominer n'est pas gagner. Alex Bowman l'a appris à ses dépends sur l'ovale d'un mile de l'Arizona.Après avoir signé la pole position vendredi, il a mené le plus grand nombre de tours, mais n'a rien pu faire face à la stratégie de Matt Kenseth puis face à Joey Logano dans les derniers tours de l'épreuve. Le remplaçant de Dale Earnhardt Jr. signe son meilleur résultat en carrière après avoir réalisé la course de tous les records pour lui.

Lors de l'avant-dernière neutralisation, Denny Hamlin et Kurt Busch sont les deux seuls pilotes éligibles pour le titre à être passés par la voie des stands pour chausser des gommes neuves. Un choix qui leur a permis de dépasser plusieurs adversaires et ainsi remonter, mais insuffisant pour viser la qualification. Denny Hamlin échoue à six points du dernier pilote qualifié alors que Kurt Busch est à trente-sept unités.

Si Joey Logano (2014) et Kyle Busch (2015) se sont déjà qualifiés pour la finale avec cette année, c'est une grande première pour Carl Edwards et Jimmie Johnson.

Source : US Racing.com

Logano a bien joué et a comprit qu'il était inutile de gagner 2 courses dans un même round, 1 seule suffit pour être qualifié pour le suivant. Le quatuor sera intéressant car 2 des 4 prétendants n'ont pas encore de titre de champion de Sprint Cup.
Parmi mes favoris pour la finale, je souhaiterai voir Carl Edwards ou Joey Logano mais Jimmie Johnson sera plus déterminé que jamais pour être champion et égaler Richard Petty ou Dale Earnhardt Sr ainsi que Chad Knaus qui n'est autre que son crew chief (autrement dit son ingénieur de course), c'est un fin stratège et il est redoutable.

C'est la fin de parcours pour Hamlin, Kurt Busch, Kenseth et Harvick. Dommage pour Hamlin qui aurait pu chasser Kyle Busch. La finale promet d'être haletante. bounce



_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Ford EcoBoost 400 - Présentation de la course

Message  Johan le Mer 16 Nov - 18:17


Horaires, pilotes engagés, anciens vainqueurs, retrouvez toutes les informations de la course du week-end à venir en NASCAR Sprint Cup Series.


© Chris Trotman/NASCAR via Getty Images


Quatre hommes, une course, 267 tours, 400,5 miles et un titre à aller chercher. Tel est l'enjeu de la dernière épreuve de la saison, les Ford EcoBoost 400. Jimmie Johnson, Carl Edwards et Joey Logano ont chacun gagné une course lors du troisième tour des playoffs (Martinsville, Texas et Phoenix respectivement - ndlr) pour aller chercher leur place en finale. Kyle Busch a été le plus régulier des autres et gagne sa place en finale ainsi.

Si Carl Edwards et Jimmie Johnson n'ont aucune expérience de la finale dans ce nouveau format des playoffs, ce n'est pas le cas de deux autres pilotes, puisque Joey Logano a connu une expérience malheureuse en 2014 et Kyle Busch victorieuse l'an dernier. Les quatre pilotes vont cristalliser l'attention des observateurs pour cet ultime rendez-vous de la saison.

Depuis l'introduction de ce nouveau format de playoffs, le champion a toujours remporté la dernière course de la saison, Kevin Harvick en 2014 et Kyle Busch l'an dernier, un signe pour Jimmie Johnson, Carl Edwards, Joey Logano ou Kyle Busch ? Réponse dimanche dans la soirée. Cette course sera également la dernière de Tony Stewart qui va refermer un chapitre de sa vie professionnelle pour désormais se concentrer à temps plein sur son activité de propriétaire en NASCAR Sprint Cup Series. Après trois titres en Sprint Cup (2002, 2005 et 2011 - ndlr), Tony Stewart a décroché sa place en playoffs, mais s'est fait sortir dès le premier tour, se retrouvant ainsi éliminé de la course au titre après la course de Dover.

L'épreuve

Nom de la course      Ford EcoBoost 400
CircuitHomestead-Miami Speedway (ovale d'un mile et demi)
Distance267 tours / 400,5 miles
Les engagésListe (PDF)
Les horairesHomestead - les horaires
 

Les anciens vainqueurs


2015Kyle Busch
2014    Kevin Harvick
2013Denny Hamlin
2012Jeff Gordon
2011Tony Stewart
2010Carl Edwards
2009Denny Hamlin
2008Carl Edwards
2007Matt Kenseth
2006Greg Biffle
 

Retransmission


Télévision      NBC et AB Moteurs pour la France
RadioMRN et SiriusXM NASCAR Radio

La course en 2015


En 2015 Kyle Busch a décroché à Homesteaad la victoire et le titre, son premier en Sprint Cup après avoir manqué les onze premières courses de la saison. Favori d'une grande partie du public, le pilote de la Joe Gibbs Racing devenait le premier pilote à remporter un championnat dans la division reine de la NASCAR.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Kevin Harvick s'offre la dernière pole de la saison

Message  Johan le Sam 19 Nov - 18:46


Éliminé de la course au titre la semaine dernière à l'issue de la course de Phoenix, Kevin Harvick veut terminer la saison 2016 des NASCAR Sprint Cup Series en beauté.


© Sean Gardner/Getty Images


Kevin Harvick ne peut plus être champion en NASCAR Sprint Cup Series en cette fin de saison 2016, mais il veut terminer la collaboration de son écurie, la Stewart-Haas Racing, avec Chevrolet de la plus belle des manières. Le champion 2014 a signé la pole position avec un tour bouclé en 30,399 secondes à 177,637 mph de moyenne. Brad Keselowski partagera la première ligne avec Kevin Harvick.

Ryan Newman et Denny Hamlin seront en deuxième ligne, alors que Chase Elliott complète le top-5. Viennent ensuite, Martin Truex Jr., Matt Kenseth, Ryan Blaney et deux des candidats au titre, les pilotes de la Joe Gibbs Racing Kyle Busch et Carl Edwards.

Pour sa dernière séance qualificative Tony Stewart a intégré la dernière partie de la qualification, réalisant le onzième chrono alors qu'AJ Allmendinger a signé le douzième temps.

Les deux autres prétendants au titre partageront la septième ligne, Joey Logano devant Jimmie Johnson.
Gray Gaulding est le seul pilote n'ayant pas réussi à se qualifier pour la dernière course de la saison.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Jimmie Johnson au septième ciel !

Message  Johan le Lun 21 Nov - 13:12


Jimmie Johnson a remporté l'épreuve d'Homestead, les Ford EcoBoost 400, pour devenir le troisième pilote de l'histoire à remporter sept titres de champion en NASCAR Sprint Cup Series.


© Sean Gardner/NASCAR via Getty Images


Comme Kevin Harvick en 2014 et Kyle Busch en 2015, Jimmie Johnson a dû chercher la victoire sur l'Homestead-Miami Speedway pour décrocher le titre de champion NASCAR Sprint Cup. Ce titre, le septième dans sa carrière fait de lui l'égal de Dale Earnhardt et Richard Petty au rang des pilotes les plus titrés dans la première division de la NASCAR.

Tout au long de la course, Jimmie Johnson a semblé en attente parfois même en difficulté, mais un bon ajustement lors du dernier arrêt lui a permis de se remettre dans la course à la victoire et donc au titre,a près être parti bon dernier suite à une irrégularité constatée sur sa Chevrolet lors de l'inspection qui a précédé la course. L'accident du tour 257 évité, Jimmie Johnson n'a ensuite fait qu'une bouchée de Kyle Larson pour aller chercher la victoire, sa toute première à Homestead.

“Je n'ai pas de mot. Il y a tant de gens qui m'ont donné ma chance et ont cru en moi, ma femme, mes parents, Rick Hendrick, Jeff Gordon. Ce septième titre a une place particulière dans mon cœur. Cette équipe n'abandonne jamais. Cela veut dire énormément pour moi. C'est tout simplement incroyable. ”
— Jimmie Johnson

Des quatre pilotes éligibles pour le titre de champion, Carl Edwards était celui qui avait la meilleure voiture et au fur et à mesure des tours, la bataille pour le championnat s'orientait vers un duel entre les deux coéquipiers de la Joe Gibbs Racing, Carl Edwards et Kyle Busch. Sur les relances et en début de relais Kyle Busch avait l'avantage, mais Carl Edwards prenait le meilleur par la suite.

Tout a basculé au tour 257, lors de l'antépénultième épreuve de la course. Carl Edwards, en première ligne a voulu parer une attaque de Joey Logano, mais à trop vouloir bloquer l'inévitable est arrivé, il a terminé dans le mur, créant le chaos derrière lui avec notamment Martin Truex Jr. dont la Toyota Camry a pris feu. Tous les pilotes impliqués dans cet accident sont sortis indemnes.

Vicitime d'une crevaison, Joey Logano a dû passer par les stands une fois le drapeau rouge de plus de trente minutes terminé. Lors de la relance c'est Ricky Stenhouse Jr. qui part à la faute alors que Jimmie Johnson et Kyle Busch s'expliquent pour le titre, mais pas pour la victoire finale. Le pilote de la Hendrick Motorsports passe son rival de la Joe Gibbs Racing avant la sortie de la voiture de sécurité pour la dernière fois de la soirée. Dans le même temps, Joey Logano a profité de ses gommes neuves pour gagner quelques positons et se replacer dans la course au titre.

Kyle Busch tente lui aussi le pari des gommes neuves en passant par les stands lors de l'ultime neutralisation, en vain. La course se termine sous le régime de l'Overtime et dès la relance, Jimmie Johnson prend le meilleur sur Kyle Larson et n'est plus inquiété pour la victoire finale. Le pilote de la Chip Ganassi Racing est celui qui a le plus mené durant la course et semblait avoir course gagné avant les évènements de la fin de course.

Sous le drapeau à damier, Jimmie Johnson devance Kyle Larson de 466 millièmes de seconde. Kevin Harvick, Joey Logano et Jamie McMurray complètent le top-5, alors que Kyle Busch, Matt Kenseth, AJ Allmendinger, Denny Hamlin et Michael McDowell sont dans les dix premiers.

Source : US Racing.com

Quelle finale ! L'accrochage entre Carl Edwards et Joey Logano a facilité la tache à Jimmie Johnson. Le crash de Carl Edwards est impressionnant ! Le pilote de la Joe Gibbs a reconnu totalement ses tords et a même souhaité que Logano soit titré. Kyle Busch a du apprécié...
Cela dit, Carl Edwards a quand même fait preuve de bonne foi et j’espère qu'il sera champion un jour. C'est passé près, et dire qu'il ne restait plus que 10 tours à tenir. A croire qu'il est aussi maudit que Mark Martin. On dirait que Logano a autant de mal que lui à aller chercher son 1er titre.

Du coup, Jimmie Johnson égale le record en matière de titres de Dale Earnhardt et de Richard Petty. Ce qui le place dans une autre dimension et qui, j’espère, le rendra un peu plus charismatique. Il fait désormais partie des légendes de la NASCAR, d'autant plus qu'il vient de signer sa 80ème victoire en Sprint Cup.

Vidéo du crash qui aura complètement changé la donne. affraid



Impressionnant de voir la Toyota de Truex jr en feu !



Classement final du chase. Cool


_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Monster Energy nouveau sponsor de la première division de la NASCAR

Message  Johan le Ven 2 Déc - 13:57


Depuis quelques semaines les rumeurs faisaient état de l'arrivée de Monster en tant que sponsor principal de la première division de la NASCAR, c'est désormais officiel.


© Jonathan Ferrey/Getty Images


Après Winston, Nextel et donc Sprint, Monster Energy devient le quatrième sponsor principal de la première division de la NASCAR. En outre, la boisson énergétique sponsorisera la la course All-Star de Charlotte disputée au mois de mai, huit jours avant les Coca-Cola 600.

“Monster Energy est une marque construite sur l'excitation et l'enthousiasme, des qualités qui vont parfaitement à la NASCAR. Ce partenariat est unique dans tous les sports et divertissements et nous sommes heureux d'avoir un partenaire qui nous aidera à élever la série.”
— Brian France

Comme l'évoquait la rumeur ces derniers jours, le terme Cup pourrait être supprimé, mais aucune confirmation n'a été faite de la part des officiels. L'accord porte sur plusieurs saisons avec des options. Brian France a refusé d'indiquer la durée et les détails du contrat.
Monster Energy continuera également d'être le sponsor principal de la Ford Fusion n°41 de Kurt Busch à la Stewart-Haas Racing.

“Monster interagira avec les fans sur et en dehors de la piste comme personne ne l'a fait auparavant.”
— Brian France

Il faudra donc attendre quelques semaines, possibilement le mois de janvier 2017, pour que le nom complet de la série, mais aussi le trophée qui sera remis au champion ainsi que les détails de l'accord entre Monster Energy et la NASCAR.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Dodge bientôt de retour en NASCAR ?

Message  Johan le Lun 5 Déc - 13:33


L'idée d'un retour de Dodge dans les séries nationales est récurrente depuis le départ officiel de la marque en 2012. À l'occasion du Ferrari Finali Mondiali, Sergio Marchionne, le PDG de Fiat Chrysler Automobiles a laissé la porte ouverte.

© Jeff Bottari/Getty Images for NASCAR

Sergio Marchionne, le PDG de Fiat Chrysler Automobiles, a jugé possible un retour de Dodge en NASCAR à l'occasion d'une interview réalisée par le Daytona-Beach News Journal lors du Ferrari Finali Mondiali sur le Daytona International Speedway.

Alors que Dodge est revenu en NASCAR en 2001, la firme au bélier s'est retiré en 2012 sur le titre de Brad Keselowski et de la Team Penske avec un total de 57 victoires en douze saisons dans la division reine de la NASCAR.

“Nous sommes dans une position différente maintenant. Je pense qu'il est possible que nous revenions en NASCAR. Je pense que nous devons trouver la bonne façon de revenir, mais je suis d'accord avec Jim (France) et Lesa (France Kennedy) nous devons nous pencher sur la question.”
— Sergio Marchionne

Si Chevrolet, Ford et Toyota sont les trois constructeurs engagés dans les séries nationales de manière officielle, Dodge reste présent en XFINITY de manière sporadique avec certaines écuries, sans le soutien officiel de la marque.

Source : US Racing.com

Ce serait fantastique que Chrysler revienne en NASCAR par le biais de Dodge parce qu'actuellement, il n'y a que 3 constructeurs présents en NASCAR et franchement, ca fait un peu léger.

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Carl Edwards s'explique sur l'arrêt de sa carrière

Message  Johan le Mer 11 Jan - 23:26


La Joe Gibbs Racing a indiqué hier l'arrêt de la carrière de Carl Edwards, ce dernier souhaitant poursuivre des choses hors de la NASCAR après une carrière de plus de 14 ans dans les séries nationales.

© Robert Laberge/NASCAR via Getty Images

Carl Edwards a débuté sa carrière dans les séries nationales de la NASCAR le 22 juin 2002 à l'occasion d'une course de Truck  disputée sur le Gateway Motorsports Park pour le compte de Mike Mittler.  Ce n'est qu'en 2003 qu'il rejoint la Roush Fenway Racing  et décroche ses premières victoires en Truck, dont la première, sur Kentucky Speedway. Ses débuts en Cup se feront le 22 août 2004 sur le Michigan International Speedway où il enregistrera le premier de ses 220 top-10 en carrière.

Engagé à temps plein  en Monster Energy NASCAR Cup Series dès 2005, Carl Edwards s'est retrouvé à plusieurs reprises en lice pour le titre de champion lors de la dernière course, échouant à chaque fois à récolter les lauriers. En 2016 le pilote de la Toyota Camry n°19 était l'un des quatre prétendants au titre, mais un accident à une dizaine de tours de l'arrivée à mis fin à ses espoirs d'être sacré.

“Je suis vraiment satisfait de ma carrière et je sais maintenant que vous pensez que je n'ai jamais gagné de championnat. Jimmie (Johnson) en a quelques-uns, s'il veut m'en envoyer un, mais vous savez que je ne cours pas que pour les trophées.”
—Carl Edwards

Après vingt années passées dans le monde su sport automobile, Carl Edwards veut tourner la page et passer du temps avec les gens qui lui sont chers. Le natif du Missouri a confirmé que sa décision n'était pas motivée par un quelconque problème de santé.

“Je suis en bonne santé et c'est un testament après toute la compétition que j'ai faite et les choses stupides que j'ai pu faire au volant d'une voiture de course. C'est un vrai testament à la NASCAR, aux gens qui ont construit les voitures et aux pilotes qui sont venus avant moi et qui n'ont pas été aussi chanceux. C'est un sport dangereux. Je suis conscient du danger.”
—Carl Edwards

S'il a exclu toute reconversion à la télévision, Carl Edwards n'a pas fermé la porte à un éventuel retour en 2018, mais il a tenu à préciser que cela ne serait pas à temps plein et que Joe Gibbs serait le premier propriétaire appelé.

Source : US Racing.com

Comme Nico Rosberg, c'est une surprise car il ne sera peut-être jamais champion mais c'est un pilote qui a une morale et des principes avec un très grand fair-play. Cela dit, sa décision est respectable et salutaire car il s'arrête au sommet ou presque. Il aurait tellement mérité d'être champion. Edwards aura été l'un des pilotes les plus combatifs de sa discipline.

Carl Edwards pourrait tenter de courir en IndyCar ou en USCC car en circuit routier et en stratégie de course, il est vraiment très bon.

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Owen Wilson nommé grand marshal des DAYTONA 500

Message  Johan le Ven 20 Jan - 22:47


Pour l'ouverture du championnat 2017 des Monster Energy NASCAR Cup Series, Owen Wilson a été nommé grand Marshal et lancera donc les moteurs des DAYTONA 500.

© Brian Lawdermilk/Getty Images


Pour la cinquante-neuvième édition des DAYTONA 500 c'est l'acteur Owen Wilson qui demandera aux pilotes de lancer les moteurs le dimanche 26 février prochain. L'acteur sera à l'affiche du film Cars 3 qui sortira le 16 juin 2017, film dans lequel il prête sa voie au héro Lightning McQueen.
En outre, Owen Wilson fera quelques tours dans l'une des voitures de sécurité avant le drapeau vert de l'épreuve.

“L'acteur Owen Wilson, la voie du personnage Lightning McQueen du dessin animé Cars 3 du groupe Disney Pixar sera le Grand Marshal des 59èmes DAYTONA 500. La course d'ouverture du championnat des Monster Energy NASCAR Cup Series débutera à 14 h 0. Après avoir prononcé les célèbres mots 'Drivers start your engines', Wilson sera dans l'une des voitures de sécurité avant le départ de la course et participera à la réunion des pilotes.”
— Communiqué du Daytona International Speedway

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Carl Edwards futur sénateur ?

Message  Johan le Jeu 26 Jan - 13:03





En annonçant il y a quelques semaines qu'il mettait sa carrière de pilote NASCAR entre parenthèses, Carl Edwards surpris tout le monde ou presque et indiqué vouloir se concentrer sur des objectifs plus personnels.
© Robert Laberge/Getty Images

De la NASCAR au Sénat ? C'est la transition qui pourrait être faite par Carl Edwards. L'ancien pilote de la Joe Gibbs Racing, qui a annoncé au début du mois de janvier mettre un terme à sa carrière, pourrait se lancer dans la course au Sénat à l'occasion des élections 2018, même si pour l'instant il n'a pas confirmé vouloir se lancer dans l'état du Missouri. C'est par le biais d'un message envoyé à l'agence de presse AP que Carl Edwards s'est exprimé.

“Je crois fermement aux principes qui ont permis la fondation des États-Unis. Si je peux aider, je le ferai certainement.”
— Carl Edwards

S'il décidait de donner un nouvel élan à sa carrière en allant en politique, c'est dans le Missouri que l'homme au 28 victoires en Cup se lancerait. Il affronterait alors la sénatrice démocrate Claire McCaskill, en poste pour la première fois en 2006 et qui briguera un troisième mendat l'an prochain. Lors de l'annonce de son départ de la Joe Gibbs Racing et de la NASCAR, Carl Edwards n'avait pas fermé la porte à une reconversion dans le monde de la politique.

“Je ne suis pas préparé à participer à des séances publiques ou toute autre chose pour l'instant, mais je suis prêt à servir cette cause et aider à la liberté et l'indépendance ainsi qu'à tout ce qui fait l'Amérique.”
— Carl Edwards

La sénatrice Claire McCaskill n'est pas une inconnue pour le monde du sport automobile, puisqu'en 2014 elle s'était prononcé pour le départ de National Guard en tant que sponsor de Dale Earnhardt Jr, puisque le recrutement des forces armées n'était pas suffisant par rapport à l'exposition médiatique apportée par le sponsoring de la voiture du pilote le plus populaire de la première division.


Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mario Andretti sera officiel lors des DAYTONA 500

Message  Johan le Mar 14 Fév - 18:33


Afin de célébrer les 50 ans de la victoire de Mario Andretti dans The Great American Race, la NASCAR a décidé de le nommer officiel pour l'édition 2017 des DAYTONA 500.

© Jared C. Tilton/Getty Images

Le Daytona International Speedway a nommé Mario Andretti comme officiel honoraire pour l'édition 2017 des DAYTONA 500, une épreuve qu'il a remportée une fois il y a tout juste 50 ans.

Champion IndyCar à quatre reprises, champion du Monde de Formule 1, vainqueur des DAYTONA 500, de l'Indy 500 ou encore des Rolex 24, Mario Andretti s'est bâti un immense palmarès tout au long de sa carrière et est l'un des quatre pilotes à avoir remporté les DAYTONA 500 et les Rolex 24 sur le Daytona International Speedway, les trois autres pilotes se nommant A.J. Foyt, Jamie McMurray et depuis cette saison, Jeff Gordon.

En revanche, Mario Andretti a accompli un exploit que seul A.J. Foyt a également réussi à faire, à savoir remporter mes DAYTONA 500 et l'Indy 500.
Pour l'édition 2017 des DAYTONA 500, la 59ème du nom, Mario Andretti sera présent à la réunion des pilotes qui précèdera la course, prendra part aux cérémonies d'avant-course et participera à des sessions de questions/réponses avec les fans dans deux des fanzones de l'ovale.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Chase Elliott en pole des DAYTONA 500 !

Message  Johan le Mer 22 Fév - 21:50


Comme en 2016, Chase Elliott a signé la pole position de la première course du championnat des Monster Energy NASCAR Cup Series. Chase Elliott devance son coéquipier Dale Earnhardt Jr.

© NASCAR


Pour la seconde fois de sa carrière, Chase Elliott signe la pole position des DAYTONA 500 alors que son chef d'équipe, Alan Gustafson décroche sa troisième pole de suite (Jeff Gordon en 2015, Chase Elliott en 2016 et 2017 - ndlr).Il devient le premier pilote depuis Ken Schrader en 1990 à signer deux poles de suie lors des DAYTONA 500. Ce dernier a même réussi la passe de trois entre 1988 et 1990.

Le pilote de la Chevrolet SS n°24, déjà le plus rapide lors de la première partie de la séance qualificative a confirmé dans la seconde  pour devancer Dale Earnhardt Jr. de deux millièmes de seconde. Cette qualification de la 59ème édition des DAYTONA 500 marque la première première ligne de l'histoire de cette course avec les noms Elliott et Earnhardt associés.

“C'est super. Je suis très heureux pour toute l'équipe. Tout le monde au sein de l'écurie a énormément travaillé cet hiver. Nous avons rendu la voiture meilleure et plus rapide. C'est très impressionnant et maintenant nous avons rendez-vous dimanche prochain.”
— Chase Elliott

Chase Elliott et Dale Earnhardt Jr. sont les deux seuls à connaître leur place de départ pour dimanche prochain les DAYTONA 500. Le reste de la grille de départ sera établi jeudi soir à l'issue des Can-Am Duels, les courses qualificatives de 150 miles.

Lors de la première partie des qualifications la surprise est venue de la relative méforme des voitures Ford pourtant très en verve hier lors de la première séance d'essais. Ainsi, Joey Logano, Aric Almirola, Ryan Blaney, Ricky Stenhouse Jr, Trevor Bayne et Kurt Busch n'ont pas réussi à atteindre le second tour des qualifications, alors qu'ils étaient dans le top-12 hier lors des essais.

Cette séance qualificative a permis à deux pilotes Opens de se qualifier pour les DAYTONA 500, Brendan Gaughan et Elliott Sadler et ce quels que soient leurs résultats jeudi soir lors des Can-Am Duels, les courses qui détermineront la grille de départ de The Great American Race.

Source : US Racing.com

Si Chase Elliott remporte les Daytona 500 en ayant fait la pôle ! Il serait à coup sur le pilote de l'année ! Même s'il n'est pas titré.

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Kurt Busch remporte les DAYTONA 500

Message  Johan le Lun 27 Fév - 22:09


Dans une course totalement décousue, Kurt Busch s'est finalement imposé dans ce qui est la plus grande course de la saison des Monster Energy NASCAR Cup Series, les DAYTONA 500.


© NASCAR


Un tour, mais le bon, voilà ce qu'a mené Kurt Busch à l'occasion de la cinquante-neuvième édition des DAYTONA 500. Le pilote de la Stewart-Haas Racing a pris la tête dans le tout dernier tour lorsque Kyle Larson est tombé en panne d'essence. Le champion 2004 a ensuite tenu bon jusqu'à la ligne d'arrivée pour enfin décrocher sa première victoire aux DAYTONA 500, après quinze tentatives infructueuses. C'est également le premier succès sur ovale à plaque dans une course de championnat pour Kurt Busch en 64 départs.

Alors que la consommation d'essence était un motif d'inquiétude pour l'ensemble des leaders, ce qui restait du peloton s'est mis en fil indienne à une vingtaine de tours de l'arrivée lorsque Chase Elliott a pris les commandes de la course. Il faudra ensuite attendre les cinq derniers tours pour voir la situation se décanter, du fait des pannes d'essence des uns et des autres, à commencer par le leader Chase Elliott à trois tours du but et jusqu'à Kyle Larson dans la ligne droite arrière du dernier tour.



“C'était imprévisible. Tout le monde a fait de l'excellent travail à la fin.  À trente tours de la fin, je me suis mis en mode défensif et j'ai attendu que les autres fassent des erreurs. C'est incroyable.”
— Kurt Busch

Kurt Busch s'impose devant Ryan Blaney qui enregistre son meilleur résultat en carrière. AJ Allmendinger prend la troisième place devant Aric Almirola, Paul Menard, Joey Logano, Kasey Kahne, Michael Waltrip, Matt DiBenedetto et Trevor Bayne pour le top-10.
Alors que les deux premiers segments ont été marqués par un gros accident chacun, le dernier segment a été ralenti par quatre neutralisations dans les premiers tours, avant de se terminer sous drapeau vert lors des cinquante derniers tours.

Vainqueurs respectivement du premier et du deuxième segment, Kyle Busch et Kevin Harvick ont été pris dans des accidents et n'ont pu défendre leurs chances jusqu'au bout. Brad Keselowski, Clint Bowyer, Dale Earnhardt Jr. et Jimmie Johnson sont également les grands perdants de la course après avoir été impliqués dans divers accidents.



>>> DAYTONA 500 : Séance 1 | Séance 2 | Séance 3 | Séance 4 |  Grille de départ |  Résultat |  Classement pilotes | Photos



Lors des deux premiers segments de la course, les deux écuries de pointe de chez Toyota que sont la Joe Gibbs Racing et la Furniture Row Racing ont tenté une stratégie différente en s'arrêtant très tôt afin de ne plus s'arrêter d'ici la fin du segment. Cette stratégie est finalement tombée à l'eau dans le courant du deuxième segment à la suite d'un accident impliquant Kyle Busch, Erik Jones et Matt Kenseth notamment.

Le début de troisième segment a été des plus nerveux avec une série d'accidents qui a fini par réduire le peloton à sa plus simple expression, sans pour autant calmer les pilotes restants. Chase Elliott notamment a fait partie des pilotes qui ont montré des signes de nervosité. Le pilote de la Hendrick Motorsports s'est ainsi attiré la colère de certains de ses rivaux, à commencer par Joey Logano qui s'est plaint dans sa radio du comportement de Chase Elliott et de sa réticence à travailler avec lui afin de faire passer les tours jusqu'à l'explication finale.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster Energy NASCAR Cup

Message  Johan le Ven 3 Mar - 22:00

Une édition dont on se souviendra longtemps car la course était jonchée d'accrochages et de crash qui élimina de nombreux favoris dont les 2 tenant du titre Jimmie Johnson et Kyle Busch. Le frère de ce dernier fut le vainqueur surprise de ces Daytona 500. Concernant Kurt Busch, cela reste un très grand pilote mais après, en dehors de la voiture, il peut très vite disjoncter et devenir exécrable comme un joueur de foot.

Ce qui est fou, c'est que quasiment tous les concurrents ont eu des dommages sur leur carrosserie. Certains ont pu continuer à rouler plus ou moins bien, d'autres non en étant contraint à l'abandon mais cela est du au durcissement de la règlement au niveau des réparations pendant les arrêts aux stands.

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Folds of Honor QuikTrip 500 - Présentation de la course

Message  Johan le Ven 3 Mar - 22:02


Horaires, pilotes engagés, anciens vainqueurs, retrouvez toutes les informations de la course du week-end à venir en Monster Energy NASCAR Cup Series.


© Matt Hazlett/Getty Images


Avec l'Atlanta Motor Speedway les pilotes des Monster Energy NASCAR Cup Series ont rendez-vous pour la première fois de la saison sur un ovale intermédiaire, la catégorie d'ovale la plus présente au calendrier. Sur l'asphalte vieillissant de l'ovale de la Géorgie, ils seront nombreux à vouloir faire oublier des DAYTONA 500 décevants. De Dale Earnhardt Jr. à Kyle Busch en passant par Jimmie Johnson ou Matt Kenseth, tous auront à cœur de redresser la barre.

Jimmie Johnson est double vainqueur de cette épreuve et peut écrire une nouvelle page de l'histoire à remporter trois courses de suite sur l'Atlanta Motor Speedway. Onze pilotes se sont déjà imposés deux fois de suite, mais aucun n'a réussi à le faire trois fois de rang.

Cette course sera la 110ème de l'histoire de la première division de la NASCAR sur cette piste et la dernière sur cet asphalte, puisque la décision a été prise au début du mois de janvier, d'en changer, sans pour autant modifier l'inclinaison de la piste dans les virages et les lignes droites. Les dernières modifications étaient intervenues en 1997. De plus en plus abrasive au fil des saisons cette piste était devenue la préféré d'un très grand nombre de pilotes.



>>> Folds of Honor QuickTrip 500 : Les horaires | Les engagés | Le résultat 2016



Dans l'histoire des courses de Cup sur l'ovale d'Atlanta, seulement quatorze des cent-neuf épreuves ont été remportées par un pilote ayant signé la pole position. La dernière fois c'était en 2006 avec Kasey Kahne, pour ce qui est la seule fois sur cet asphalte. La position de départ la plus prolifique pour s'imposer sur cet ovale ? La cinquième avec quinze succès.

Cette course sera également la cent-deuxième de 500 miles à se tenir sur ce tracé, aucune piste ne fait mieux, mais aussi la 2 500ème de l'histoire de la première division.

L'épreuve en bref

Nom de la course : Folds of Honor QuikTrip 500
Circuit : Atlanta Motor Speedway (ovale de 1,54 mile)
Distance : 325 tours / 500 miles
Segment 1 : 85 tours / 130,9 miles
Segment 2 : 85 tours / 130,9 miles
Segment 3 : 155 tours / 238.7 miles
Diffusion : FOX, PRN et SiriusXM NASCAR Radio - AB Moteurs pour la France


Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Kevin Harvick en pole

Message  Johan le Dim 5 Mar - 18:56


Pour la dix-huitième fois de sa carrière Kevin Harvick a signé la pole position en Monster Energy NASCAR Cup Series. Le pilote de la Stewart-Haas Racing devance Ryan Newman, meilleur chrono des premiers essais.


© Jerry Markland/Getty Images


Avec un tour bouclé en 29,118 secondes à 190,398 mph de moynne sur l'Atlanta Motor Speedway, Kevin Harvick a signé à l'occasion des Folds of Honor QuikTrip 500 sa dix-huitième pole position en carrière, sa seconde sur l'ovale d'Atlanta.
Le pilote de la Stewart-Haas Racing enregistre également sa toute première pole cette saison et devance finalement Ryan Newman, pourtant auteur du meilleur chorno lors de la première séance d'essais disputée quelques heures plus tôt.

Kyle Busch et Ricky Stenhouse Jr. se partageront la deuxième ligne, les coéquipiers de la Team Penske, Brad Keselowski et Joey Logano la troisième. Viennent ensuite, Jamie McMurray et Kyle Larson, puis Martin Truex Jr. et Denny Hamlin.


>>> Folds of Honor QuikTrip 500 : Séance 1 | Grille de départ | Photos


En première ligne lors des DAYTONA 500, Chase Elliott et Dale Earnhardt Jr. se retrouveront sur la même ligne au départ ce dimanche, mais cette fois ce sera la sixième.
Daniel Suárez est le rookie le mieux classé en vingt-et-unième position, deux places devant Erik Jones.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Brad Keselowski revient de l'enfer pour s'imposer

Message  Johan le Lun 6 Mar - 21:45


Kevin Harvick a dominé, Brad Keselowski a dominé, tel est le résumé le plus succinct de l'épreuve des Monster Energy NASCAR Cup Series qui s'est tenue sur l'Atlanta Motor Speedway.

© Brian Lawdermilk/Getty Images

À l'occasion des Folds of Honor 500 disputés sur l'Atlanta Motor Speedway, Kevin Harvick a raté une belle occasion d'aller chercher la victoire et c'est finalement un Brad Keselowski revanchard qui a tiré les marrons du feu en allant chercher sa première victoire de la saison. Le pilote de la Team Penske a pris les commandes de la course à six tours de la fin et a résisté à Kyle Larson pour aller décrocher le drapeau à damier, le cent-quatrième pour la Team Penske en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Suite à un problème dans les stands, des écrous mal serrés, Brad Keselowski a dû repasser à son stand pour réparer le problème et s'est retrouvé éjecté de la lutte à la victoire, mais les multiples neutralisations en fin d'épreuve l'ont remis dans le coup et il s'impose finalement devant Kyle Larson, Matt Kenseth, Kasey Kahne, Chase Elliott, Joey Logano, Kurt Busch, Martin Truex Jr., Kevin Harvick et Jamie McMurray.

“Kevin (Harvick) était très fort et probablement le gars à battre, même avec notre problème dans les stands. C'est super pour l'équipe Je dois remercier toute mon équipe pour le travail accompli après Daytona.”
— Brad Keselowski

Auteur de la pole position, Kevin Harvick s'est de suite affirmé comme l'homme fort de la course. Vainqueur des deux premiers segments est reparti pied au plancher dans la dernière partie de la course et contrairement à certains de ses adversaires, mais comme nombre de ses adversaires, il allait être pénalisé dans les stands pour excès de vitesse au plus mauvais moment, à seize tours du drapeau à damier, lors de l'ultime arrêt de la course, sous régime de neutralisation.

Bien que la Ford Fusion n°4 soit la voiture à battre lors de cette course, Kevin Harvick n'a pu refaire l'intégralité de son retard et doit se contenter d'une neuvième place sous le drapeau à damier, alors que la victoire lui tendait les bras.

“Je déteste ça pour toute l'équipe. Je ne pensais pas que j'étais au-dessus de la limite.”
— Kevin Harvick


>>> Folds of Honor QuikTrip 500 : Séance 1 | Séance 2 | Grille de départ | Segment 1 | Segment 2 | Résultat | Classement des pilotes | Photos



Kevin Harvick, Chase Elliott, Matt Kenseth ou encore Jimmie Johnson, tous se sont fait attraper au moins une fois en excès de vitesse dans la voie des stands, une situation rare et parfois

Pour la dernière sur cet asphalte, la piste d'Atlanta a été fidèle à sa réputation et a dévoré les pneumatiques, ce qui est rapidement devenu un calvaire pour de nombreux pilotes, à commencer par Dale Earnhardt Jr. ou encore Ryan Blaney qui ont dû multiplier les arrêts pour remplacer des pneumatiques Goodyear incapable de tenir la distance.

Au classement général, Kevin Harvick quitte Atlanta en première position avec 90 points au compteur, dont 47 acquis en tant que bonus de fin de segment, une référence en la matière en ce début de saison. Il devance son coéquipier Kurt Busch de quatre points. Vainqueur de l'épreuve d'Atlanta, Brad Keselowski pointe à la troisième place à six unités. Ford confirme sa mainmise sur le championnat avec la cinquième place de Joey Logano. Seul Chase Elliott quatrième vient enrayer la domination Ford.

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster Energy NASCAR Cup

Message  bebep29200 le Jeu 9 Mar - 18:33

la newman haas racing ford a failli faire le double sans cette petite boulette en ce debut de saison mais bon le moteur ford fait le double cote motoriste avec "keskilafait" keselowski et la penkse racing ................
avatar
bebep29200

Messages : 571
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 45
Localisation : brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster Energy NASCAR Cup

Message  Johan le Jeu 9 Mar - 19:01

Ils ont déjà fait fort en ayant remporté les Daytona 500 ! Tony Stewart en rêvait, son écurie l'a fait. Il y a un pilote qui devrait bientôt gagner une course, c'est Kevin Harvick, auteur d'une pôle et souvent aux avant postes, ca ne saurait tarder.
Les Ford font un début de saison du tonnerre, pourvu que ça dure parce qu'ils n'ont plus gagné de titres depuis... 15 ans ! What a Face

Par contre, Kyle Busch a l'air d'avoir disparu...

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster Energy NASCAR Cup

Message  bebep29200 le Jeu 9 Mar - 19:24

oui kyle qui avait gagne en xfinity .............. il a eu aussi des soucis avec les pneus .............. bref wk ed a oublier............ las vegas ce wk end coin des freres busch
avatar
bebep29200

Messages : 571
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 45
Localisation : brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Kobalt 400 - Présentation de la course

Message  Johan le Jeu 9 Mar - 19:50



Horaires, pilotes engagés, anciens vainqueurs, retrouvez toutes les informations de la course du week-end à venir en Monster Energy NASCAR Cup Series.
© Todd Warshaw/Getty Images

Cap à l'Ouest pour la première division de la NASCAR avec le traditionnel triptyque du début de saison, baptisé NASCAR Goes West et composé des ovales de Las Vegas, Phoenix et Fontana. Pour la première des trois manches, c'est un nouvel ovale intermédiaire qui est proposé, le Las Vegas Motor Speedway. Cette piste, qui a fait son arrivée au calendrier de la Cup en 1998 a depuis été remodelée pour ressembler un peu plus à ce qui se fait en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Reste que le Las Vegas Motor Speedway est situé ua Nord-Ouest de Las Vegas, au milieu de nulle part et est soumis au vent qui apporte son lot de sable et de poussière sur l'asphalte et qui surprend les pilotes, car soufflant le plus souvent en rafale.
Las Vegas c'est la ville des frères Busch. Si Kyle Busch s'est imposé sur cette piste en 2009, alors que son grand frère Kurt cherche toujours sa première victoire. Cependant, avec la forme des voitures Ford en ce début d'année, le pilote de la Stewart-Haas Racing sera à surveiller, tout comme Brad Keselowski dernier vainqueur en date cette année, mais aussi à Las Vegas en Cup.



>>> Kobalt 400 : Les horaires | Les engagés | Le résultat 2016



Si Ford est le constructeur le plus victorieux à Las Vegas avec neuf succès, sept d'entre-eux sont intervenus avec la Roush Fenway Racing et ce sur les deux configurations différentes de la piste.

L'épreuve en bref

Nom de la course : Kobalt 400
Circuit : Las Vegas (ovale d'un mile et demi)
Distance : 267 tours / 400,5 miles
Segment 1 : 80 tours / 120 miles
Segment 2 : 80 tours / 120 miles
Segment 3 : 107 tours / 160,5 miles
Diffusion : FOX, PRN et SiriusXM NASCAR Radio - AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

_________________
avatar
Johan

Messages : 19261
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 28
Localisation : St Mitre les remparts (entre le circuit de Ledenon et celui du Paul Ricard)

Voir le profil de l'utilisateur http://models-cars.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster Energy NASCAR Cup

Message  bebep29200 le Jeu 9 Mar - 20:08

Johan a écrit:

Horaires, pilotes engagés, anciens vainqueurs, retrouvez toutes les informations de la course du week-end à venir en Monster Energy NASCAR Cup Series.
© Todd Warshaw/Getty Images

Cap à l'Ouest pour la première division de la NASCAR avec le traditionnel triptyque du début de saison, baptisé NASCAR Goes West et composé des ovales de Las Vegas, Phoenix et Fontana. Pour la première des trois manches, c'est un nouvel ovale intermédiaire qui est proposé, le Las Vegas Motor Speedway. Cette piste, qui a fait son arrivée au calendrier de la Cup en 1998 a depuis été remodelée pour ressembler un peu plus à ce qui se fait en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Reste que le Las Vegas Motor Speedway est situé ua Nord-Ouest de Las Vegas, au milieu de nulle part et est soumis au vent qui apporte son lot de sable et de poussière sur l'asphalte et qui surprend les pilotes, car soufflant le plus souvent en rafale.
Las Vegas c'est la ville des frères Busch. Si Kyle Busch s'est imposé sur cette piste en 2009, alors que son grand frère Kurt cherche toujours sa première victoire. Cependant, avec la forme des voitures Ford en ce début d'année, le pilote de la Stewart-Haas Racing sera à surveiller, tout comme Brad Keselowski dernier vainqueur en date cette année, mais aussi à Las Vegas en Cup.



>>> Kobalt 400 : Les horaires | Les engagés | Le résultat 2016



Si Ford est le constructeur le plus victorieux à Las Vegas avec neuf succès, sept d'entre-eux sont intervenus avec la Roush Fenway Racing et ce sur les deux configurations différentes de la piste.

L'épreuve en bref

Nom de la course : Kobalt 400
Circuit : Las Vegas (ovale d'un mile et demi)
Distance : 267 tours / 400,5 miles
Segment 1 : 80 tours / 120 miles
Segment 2 : 80 tours / 120 miles
Segment 3 : 107 tours / 160,5 miles
Diffusion : FOX, PRN et SiriusXM NASCAR Radio - AB Moteurs pour la France

Source : US Racing.com

les segments j y adhere pas en + on perd des tours de course dans les neutralisations des segments !
avatar
bebep29200

Messages : 571
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 45
Localisation : brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster Energy NASCAR Cup

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum